Gestion ISR

RobecoSAM Global SDG Credits

Funds Magazine - Novembre 2019

Lancé en juin 2018 et labellisé ISR, le fonds RobecoSAM Global SDG Credits vise, sur un cycle complet de crédit, à surperformer l’indice Bloomberg Barclays Global Aggregate Corporate Bond grâce à une sélection active et diversifiée de crédits mondiaux émis par des entreprises qui contribuent aux ODD.

Basé sur une stratégie «global credit» éprouvée depuis 2010 qui totalise plus de 2 milliards d’euros d’encours3, ce fonds peut, grâce à une approche sans contrainte, investir en dehors de l’indice de référence, dans des obligations high yield de grande qualité et des obligations d’entreprises émergentes5.
Ce fonds, qui est géré par une équipe expérimentée, suit un processus d’investissement rigoureux. Sur la base des scores ODD définis par le SDG Impact Framework, l’équipe de gestion ne conserve que les obligations émises par des entreprises ayant une contribution positive ou neutre aux ODD. Elle réalise ensuite une analyse crédit fondamentale classique avec intégration des facteurs ESG.
«Ce cadre d’analyse ODD agit comme un prisme supplémentaire pour réduire les risques crédit, en évitant d’investir dans des entreprises aux business models dépassés qui se retrouvent sous pression, souligne Nicolas Bénéton. Cela permet également de construire un portefeuille diversifié et de contribuer à obtenir des performances financières plus solides.»
Au sein d’une gamme ODD crédit combinant à ce jour plus de 1,5 milliard d’euros, le fonds RobecoSAM Global SDG Credits totalise depuis son lancement en juin 2018 un encours de 245 millions d’euros.

5. Maximum 20 % dans chaque catégorie, sans que le total ne dépasse 33 % de l’ensemble du portefeuille.


Nicolas Bénéton, spécialiste investissement durable, Robeco France

Nicolas Bénéton, spécialiste investissement durable, Robeco France
Robeco France

Comment s’articule plus précisément le SDG Impact Framework ?
Il se décompose en trois étapes. Tout d’abord, une évaluation de la contribution aux ODD d’un secteur et des entreprises qui le composent, suivie d’une analyse plus rigoureuse et spécifique des processus de production et des activités des entreprises, puis un examen final des controverses de l’entreprise. Le score ODD ainsi obtenu permet de classer les crédits selon qu’ils ont un impact positif, neutre ou négatif sur les ODD, mais aussi d’évaluer si cet impact est élevé, moyen ou faible.

Obtenez-vous un univers d’investissement assez large ?

L’équipe crédit de Robeco a appliqué ce cadre ODD à un univers crédit diversifié composé de plus de 600 émetteurs. Il en est ressorti que 60 % contribuent de manière positive aux ODD, 16 % de manière neutre et 24 % de manière négative, ce qui nous donne un univers d’investissement de plus de 450 émetteurs. Ce filtrage met également en évidence que les opérateurs de réseau, les banques, la santé et les services aux collectivités présentent en général un bon profil ODD, tandis qu’il est plus faible dans l’agroalimentaire, l’automobile et l’énergie.

Quelle est aujourd’hui la contribution du fonds aux ODD ?

Le portefeuille contribue davantage aux ODD qui sont liés à notre thématique «société durable» (ODD 8, 9, 11 et 13) et à celle de l’«égalité et opportunité» (ODD 1, 5 et 10).

Rechercher un autre fonds