Gestion ISR

RobecoSAM Smart Mobility Fund

Funds Magazine - Avril 2019

Distribué en France depuis août 2018, le fonds RobecoSAM Smart Mobility investit dans des entreprises qui contribuent à l’émergence de la mobilité du futur.

Le renforcement des normes antipollution à travers le monde et les progrès technologiques ouvrent en effet la voie aux véhicules zéro émission. L’électrification, mais aussi la conduite autonome et la mobilité partagée révolutionnent à la fois le secteur automobile et les transports urbains. «Ce fonds se positionne très tôt sur une thématique de rupture, qui va profondément transformer notre mode de vie», souligne Nicolas Bénéton, responsable investissement durable Robeco France. La stratégie, lancée fin 2017 à la demande d’un grand réseau bancaire japonais et qui représente déjà plus de 1 milliard d’euros d’encours, s’appuie sur l’expérience accumulée depuis plus de dix ans au sein de RobecoSAM au travers des fonds Smart Energy et RobecoSAM Smart Materials. Ces trois stratégies sont gérées par la même équipe, qui dispose d’un vécu commun important et d’expertises complémentaires.
Pour profiter de ces opportunités de croissance très prometteuses à long terme, le fonds investit dans l’ensemble de la chaîne de valeur : des constructeurs et équipementiers automobiles aux réseaux électriques et infrastructures de charge, en passant par la connectivité pour la conduite autonome.
La croissance des encours du fonds ouvert au public, avec déjà plus de 110 millions4 d’euros sous gestion, témoigne de l’intérêt des investisseurs pour la thématique. «Cette stratégie permet d’aborder le développement durable avec une approche très innovante», conclut Nicolas Bénéton.

4 - Au 28 février 2019.

Questions à… Nicolas Bénéton, responsable investissement durable, Robeco France

Nicolas Bénéton, spécialiste investissement durable, Robeco France
Robeco France

Quelles sont les perspectives de croissance du véhicule électrique ?
Ce marché est naissant mais croît très vite. Plus de 2 millions de véhicules électrifiés ont été vendus dans le monde en 2018, ce qui porte le parc mondial à plus de 5 millions. En 2030, nous prévoyons que les modèles électrifiés représenteront un tiers des ventes de véhicules neufs avec une croissance annuelle de 30 % des ventes. A long terme, la quasi-totalité des voitures sera électrique, sans parler des autres transports. Parallèlement, les services connectés et la mobilité partagée vont se développer, avec un volume de marché estimé à 1 500 milliards de dollars en 2030.

Comment appréhendez-vous les controverses naissantes ?
RobecoSAM déploie une approche durable globale et dynamique sur l’ensemble de la chaîne de valeur. L’équipe de gestion est très attentive à la politique environnementale en matière d’extraction de matériaux, mais également aux politiques sociales des entreprises concernées. Elle a par ailleurs réalisé une étude sur l’empreinte carbone d’un véhicule électrique : même avec 100 % d’électricité produite à partir du charbon, ces véhicules ont une empreinte carbone inférieure à celle des voitures à essence. Avec un approvisionnement en énergie renouvelable, l’empreinte tombe à moins d’un tiers de celle d’une voiture à essence !

Rechercher un autre fonds