Sélection de fonds

Actions

Sanso ESG Market Neutral

Funds Magazine - 24 novembre 2020 - Ingrid Labuzan

Pourquoi investir dans ce fonds ?

Le lancement du fonds Sanso ESG Market Neutral répond à deux constats. D’une part, les investisseurs ont été déçus par les résultats mitigés de la gestion alternative et le manque de régularité de la performance des fonds dits «market neutral», certains ayant accusé de fortes pertes en début d’année. D’autre part, ce fonds offre une opportunité de capter la prime ESG présente sur les marchés actions. «Depuis cinq ans, les sociétés intégrant des critères de durabilité surperforment régulièrement les autres, comme le démontre la comparaison entre les indices ESG et les indices standards», explique Michel Menigoz, directeur général de Sanso IS et gérant du fonds.Sanso ESG Market Neutral constitue une solution d’investissement inédite, car elle est la première à combiner absence de directionnalité et ESG. Son objectif est de générer une performance régulière, peu volatile, avec une sensibilité limitée aux marchés actions. Ce fonds diffère des approches «market neutral» classiques, qui misent sur la décorrélation entre les classes d’actifs, décorrélation qui peut être mise à mal en période de stress.

Autre spécificité novatrice, la sélection de titres se base en premier lieu sur les critères ESG. L’aspect financier n’intervient qu’au terme du processus d’investissement, en tant que filtre destiné à écarter un risque spécifique. Un retournement par rapport aux approches ESG traditionnelles, qui appliquent un filtre ESG après la sélection financière des titres.Sanso ESG Market Neutral a été lancé en juillet dernier et est éligible au PEA et labellisé ISR. L’objectif du fonds est de limiter la volatilité entre 4 % et 5 %.Il dispose d’une part «early bird». Pour les 30 premiers millions d’euros de souscription, les investisseurs bénéficient de frais de gestion réduits, à 30 points de base contre 60 points pour la part institutionnelle classique.

Le processus d’investissement du fonds

Le fonds cherche à apporter une protection par rapport aux variations du marché, mais sans procéder pour cela à des combinaisons entre classes d’actifs. Afin de rester neutre, Sanso ESG Market Neutral repose sur une approche long/short, de type «equity hedge». Le portefeuille est investi dans des actions, en revanche ce sont des contrats sur les indices qui sont vendus pour couvrir les risques de marché et non des titres. «Notre objectif n’est pas de punir de mauvais élèves ; «shorter» directement des titres n’est pas une approche conforme à notre vision ESG», précise Michel Menigoz. Autre avantage notable, une couverture indicielle a un coût de mise en place inférieur à celui d’une couverture en titres vifs.

La sélection des valeurs qui composent la partie «long» du portefeuille s’opère au sein d’un univers d’investissement d’environ 450 actions européennes. Toutes font l’objet d’une notation par MSCI ESG Research. Des critères d’exclusion normatifs propres à l’ESG sont appliqués à cet univers d’investissement.

Les valeurs y sont ensuite sélectionnées sur la base de critères extra-financiers, au travers d’un indicateur maison, le Dynascore. Ce dernier évalue les entreprises sur leur positionnement ESG, selon une approche «best-in-class», mais aussi sur leur progression dans ce domaine au cours des derniers mois, selon la notion de «best effort». Un système de double notation qui permet ainsi de départager des acteurs opérant sur le même secteur d’activité et présentant un profil ESG similaire, selon l’idée que les leaders d’aujourd’hui ne seront pas forcément ceux de demain. Une évaluation financière est réalisée sur les titres retenus, afin d’éliminer les risques idiosyncratiques.

Afin de s’assurer qu’il demeure sans directionnalité par rapport au marché, le niveau du bêta est contrôlé quotidiennement et doit demeurer proche de zéro.

La société de gestion

La société, créée en 2011, a pris le nom de Sanso Investment Solutions en 2017. Cet acteur dispose d’une forte expérience en multigestion et intervient sur les principales classes d’actifs, en sélectionnant des titres vifs ou des expertises mondiales. Sanso IS propose une gamme d’OPCVM, de la gestion sous mandat ainsi que des produits d’investissement dédiés. Ses encours sous gestion se montent actuellement à près de 1 milliard d’euros. La particularité de cette société de gestion : faire de l’investissement responsable. Chaque expertise intègre ainsi une prise en compte des critères liés à la responsabilité sociale et au développement durable.


Les performances et réalisations du passé ne constituent en rien une garantie pour des performances actuelles ou à venir. Ces données sont communiquées pour vous permettre d’apprécier le contexte de marché dans le lequel le FCP a été géré et ne constituent en aucune manière des indices de référence. La flexibilité des stratégies mises en œuvre dans le FCP rend caduque toute comparaison avec un indice figé du marché.

Pour plus de renseignements, contacter la société de gestion au 69, boulevard Malesherbes, 75008 Paris | +33 (0)1 84 16 64 36 | contact@sanso-is.com 

 

 

Les convictions de l’équipe de gestion

L'équipe de gestion : Le fonds est géré par Michel Menigoz (à gauche), directeur général de Sanso IS. Le gérant compte près de trente ans d’expérience professionnelle et était précédemment responsable des gestions actions internationales pour SG Asset Management. Il est assisté d’Edmond Schaff (au centre), quinze ans d’expérience, responsable de l’ISR chez Sanso IS, et de François Fontaine, gérant de portefeuille en charge des aspects de recherche quantitative.

En quoi ce fonds répond-il aux contraintes de marché actuelles ?

Ce fonds a été conçu comme une solution aux fortes incertitudes de marché que nous rencontrons actuellement. La crise sanitaire, avec toutes ses répercussions économiques, est loin d’être terminée mais, dans le même temps, les valorisations sur les marchés actions sont revenues à des niveaux très élevés. Cela fait craindre une forte volatilité sur les actions, tandis que les taux d’intérêt vont demeurer bas encore longtemps.

La première moitié de l’année, tout comme les crises de 2008 et de la fin d’année 2018, ont prouvé que dans les phases de stress, les marchés obligataires souverains et privés n’apportent pas systématiquement de protection. Les classes d’actifs ont tendance à se recorréler, et les stratégies neutres reposant sur plusieurs classes d’actifs sont alors inefficaces.

Nous sommes convaincus qu’une stratégie «market neutral» qui vise à permettre une réelle absence de directionnalité face au marché est très attractive dans ce contexte. Son intérêt dépasse également les périodes d’incertitude. Le fonds Sanso ESG Market Neutral prend tout son sens au sein d’une allocation diversifiée. Il apporte une véritable alternative aux fonds actions et obligataires.

Quelle est la composition du portefeuille ?

Nous sélectionnons des valeurs bien positionnées en matière d’ESG, mais aussi en progression sur ce sujet. C’est par exemple le cas d’Adidas, qui a réalisé des progrès marqués au cours des douze derniers mois en matière de durabilité. Parmi les 48 lignes que nous détenons actuellement figurent aussi des titres tels que Randstad, ASML, Kering ou encore l’Irlandais CRH.

Notre portefeuille présente un profil équilibré, chaque titre ayant une pondération maximale de 4,5 %. Nous ne fixons pas d’échéance précise pour sa révision, cela dépend de l’évolution des entreprises dans leurs efforts extra-financiers.

La sélection sur la base de critères ESG ne crée-t-elle pas des biais dans le portefeuille ?

Nous avons conçu notre processus d’investissement avec l’objectif d’échapper aux biais sectoriels et de taille de capitalisation. Nous réalisons ainsi nos sélections de valeurs en procédant à une segmentation entre les secteurs d’activité. Nous raisonnons sur la base de classements intra-sectoriels, en nous reposant sur le Dynascore des entreprises au sein d’un même segment. Nous avons également jugé important de nous dégager de tout risque de biais de taille. Les critères ESG ont tendance à favoriser les grandes capitalisations, c’est-à-dire les groupes avec beaucoup de moyens. Pour cela, nous segmentons également chaque secteur en fonction de la taille des capitalisations. Nous sélectionnons ensuite 70 % de grandes capitalisations, 20 % de moyennes et 10 % de petites. La composition de notre portefeuille est ainsi en ligne avec la réalité du marché. Dans le même temps, sa performance provient réellement de l’extra-financier.

Rechercher un autre fonds