Sélection de fonds

Gestion diversifiée et flexible

Seeyond Multi Asset Conservative Growth Fund

Option Finance - 24 avril 2017

«Transformez l’incertitude des marchés en opportunités» : fort de cette philosophie de gestion, Seeyond décline une stratégie originale de diversification et d’allocation d’actifs au sein de Seeyond Multi Asset Conservative Growth Fund, compartiment de la sicav luxembourgeoise Natixis AM Funds.

Pourquoi investir dans ce fonds ?

En s’appuyant sur une combinaison innovante et complémentaire d’analyses systématiques et discrétionnaires qui peuvent s’adapter à de multiples configurations de marché, ce fonds vise à générer une performance régulière à moyen terme. Pour cela, les gérants mettent en œuvre une stratégie d’investissement flexible et opportuniste à travers deux types d’allocation, stratégique et tactique, sur un univers d’investissement multi-classe d’actifs. «L’originalité de notre processus de gestion repose sur deux facteurs, précise Frank Trividic, directeur gestion allocation flexible et volatilité chez Seeyond. D’une part, une gestion du risque atypique considérée comme une source de performance et qui est intégrée à toutes les étapes de notre processus d’investissement ; d’autre part, une analyse indépendante de chaque classe d’actifs et de chaque zone géographique, sur la base de facteurs fondamentaux et techniques, qui assure une grande diversification des vues de marché et de l’allocation d’actifs.» Autre particularité : une exposition aux classes d’actifs qui s’effectue uniquement par le biais d’instruments liquides et transparents, principalement des produits dérivés listés (sans risque de contrepartie), assurant souplesse et réactivité, notamment dans un environnement de marché volatil. «Seeyond Multi Asset Conservative Growth Fund propose ainsi une diversification active, peu corrélée avec la gestion diversifiée traditionnelle», résume Frank Trividic.

Cette approche originale, gérée par une équipe stable, expérimentée et aux profils complémentaires, vise à maîtriser le risque quelles que soient les configurations de marché et ainsi à rechercher un profil de performance asymétrique. L’expertise Flexible Beta & Volatility a permis au fonds Seeyond Multi Asset Conservative Growth Fund de bénéficier d’une faible volatilité, et ce depuis sa création en 2003. A fin mars, le fonds affichait une volatilité moyenne de 3,31 % sur 10 ans et de 4,16 % sur 5 ans (actions I/A EUR, au 31/03/2017). «Nous avons toujours porté une attention particulière au risque, grâce à une approche dynamique de l’allocation d’actifs. Cela s’avère d’ailleurs déterminant dans le contexte empli d’incertitudes dans lequel nous évoluons depuis 2016», conclut Frank Trividic.

Le processus de gestion

Seeyond Multi Asset Conservative Growth Fund combine deux niveaux d’investissement complémentaires, l’un modélisé qui permet de piloter de manière dynamique l’allocation stratégique, l’autre discrétionnaire, pour mettre en place des positions tactiques. L’allocation stratégique, composée d’actifs «core», c’est-à-dire actions et emprunts d’Etat de grands pays développés, est définie sur la base des résultats de modèles propriétaires. Intégrant à la fois des indicateurs fondamentaux et de tendance, ces modèles permettent d’analyser les principaux marchés de manière totalement indépendante et continue. Les positions sur ces actifs sont dès lors construites et pilotées indépendamment les unes des autres. L’allocation tactique, composée des marchés «core» et d’actifs tels que les devises, le crédit, mais également de thématiques actions et obligataires, est définie selon une approche discrétionnaire. Elle permet ainsi d’exploiter des situations de marché à court terme et de s’adapter aux événements imprévisibles. Le processus de gestion se distingue également par une gestion du risque intégrée à chaque étape. D’une part, toutes les positions sont calibrées en fonction de la volatilité des marchés sous-jacents. D’autre part, l’exposition du fonds peut être réduite rapidement grâce :

– à un processus décisionnaire «objectif» s’appuyant notamment sur une analyse des tendances de marché ;

– à la souplesse et à la liquidité offerte par les instruments dérivés.

La société de gestion

Seeyond est le pôle d’expertise en gestion de volatilité et de produits structurés de Natixis Asset Management. Pour chercher à transformer l’incertitude des marchés en opportunités d’investissement, Seeyond développe une gamme complète de fonds dans trois domaines d’expertise : gestions structurée et active protégée, gestions modélisées actions et gestion allocation flexible et volatilité. Les équipes de gestion s’appuient sur une plateforme de recherche quantitative dédiée.

Avec 33 collaborateurs, Seeyond gère 14,7 milliards d’euros au 31/12/2016 (Source : Natixis AM).

Les convictions du gérant, Frank Trividic

L’équipe de gestion
Le fonds, qui bénéficie d’un track record de plus de dix ans, est géré par l’équipe Flexible Beta & Volatility de Seeyond au sein de Natixis Asset Management. Dirigée par Frank Trividic (photo), cette équipe très expérimentée composée de cinq gérants bénéficie de compétences complémentaires en stratégie fondamentale, ainsi qu’en analyse quantitative et technique. «Notre structure à dimension humaine et la complémentarité des profils assurent des confrontations constructives et donc une forte réactivité dans nos décisions de gestion», souligne Frank Trividic.

Quels sont les partis pris qui font de Seeyond Multi Asset Conservative Growth Fund un produit diversifié atypique ?

Tout d’abord, nous créons de la valeur uniquement à partir des choix d’allocations, sur des classes d’actifs ou des zones géographiques, et non en effectuant du stock picking. Nous investissons sur les marchés classiques (actions, produits de taux et devises) sans contrainte géographique, mais seulement par le biais de produits très liquides, comme les produits dérivés listés, les obligations d’Etat ou les ETF. Le fait de travailler avec des instruments liquides permet de réagir plus facilement et à moindre coût, que ce soit pour profiter des opportunités qui se créent sur les marchés ou pour réduire l’exposition au risque, en particulier en cas de crise.

Autre singularité : nous ne construisons pas notre allocation à partir d’une vision globale de l’univers d’investissement, mais à partir d’une analyse autonome de chaque classe d’actifs et de chaque marché composant ces classes d’actifs. Cela nous permet d’introduire une nouvelle façon d’appréhender la diversification avec une approche sélective et opportuniste de l’allocation d’actifs.

Votre allocation d’actifs est en partie discrétionnaire...

Ceci nous permet d’ajuster le résultat de notre approche modélisée – basée sur une analyse technique et fondamentale des principaux marchés d’actions et d’emprunts d’Etat – en y intégrant des éléments non modélisables, comme par exemple des événements politiques. Grâce à l’allocation discrétionnaire ou tactique, nous pouvons enrichir la composition de notre portefeuille avec des vues plus spécifiques sur des marchés complémentaires, comme celui des devises. Afin de conserver une bonne maîtrise du risque, moins la visibilité sur les marchés est bonne et plus leur volatilité est élevée, plus la place accordée à l’allocation discrétionnaire est réduite.

Comment avez-vous abordé 2017 ?

Nous avons une approche de gestion ayant pour objectif de générer un profil de performance asymétrique. Lorsque la visibilité est faible, comme ce fut le cas l’année dernière, nous réduisons l’exposition du portefeuille et donnons la priorité à la maîtrise du risque plutôt qu’à la performance. A l’inverse, quand la lisibilité s’améliore, nous mettons en place une allocation d’actifs plus agressive. De notre point de vue, 2017 devrait bénéficier d’un environnement favorable : les risques de récession et de déflation ont disparu et les marchés d’actions (hors Etats-Unis) devraient bénéficier d’une revalorisation. Nous avons donc réintroduit du risque dans le fonds, avec une exposition plus dynamique aux actions. Bien entendu, nous nous tenons prêts à ajuster notre gestion si des événements défavorables survenaient.

Rechercher un autre fonds