Sélection de fonds

Actions

Tocqueville Silver Age ISR

Funds Magazine - 26 février 2021 - Marianne Di Meo

Pourquoi investir dans ce fonds ?

Tocqueville Silver Age ISR est un fonds thématique qui s’intéresse à une tendance majeure de long terme : le vieillissement de la population. « La part des seniors dans l’ensemble de la population progresse de manière sensible, rappelle Christine Lebreton, co-gérante du fonds. Selon les données des Nations Unies, une personne sur six aura plus de 65 ans en 2050, contre une sur onze en 2019, et le nombre d’individus de plus de 80 ans va tripler d’ici à 2050. Il s’agit d’un phénomène global, qui ne concerne pas que les économies matures, mais qui touchera tôt ou tard tous les pays. » Le fonds a donc pour objectif de capter les opportunités d’investissement engendrées par ces évolutions démographiques, qui transforment nos sociétés et nos économies. L’idée sous-jacente est que les entreprises capables de répondre aux besoins spécifiques des seniors – qui ont un pouvoir d’achat supérieur à la moyenne de la population et du temps libre – enregistreront des taux de croissance élevés sur le long terme.

L’univers d’investissement repose sur trois piliers : la consommation (loisirs, médias, produits de soins, alimentation), l’épargne (produits bancaires, assurances) et la santé (laboratoires pharmaceutiques, équipements médicaux et services).

Le fonds est piloté par deux gérants aux profils complémentaires, ce qui permet d’explorer très largement la thématique d’investissement. D’un côté, Christine Lebreton, spécialisée dans les secteurs de la santé et de la consommation et les valeurs de croissance et, de l’autre, Michel Saugné – par ailleurs directeur de la gestion –, davantage tourné vers la gestion value et les valeurs financières. S’agissant d’une thématique transversale, l’équipe de gestion s’appuie également sur les expertises des huit autres gérants de Tocqueville Finance, dont certains sont spécialisés dans le segment value, d’autres dans la gestion thématique et d’autres encore dans les petites et moyennes valeurs. « Cela permet de nourrir la génération d’idées d’investissement et de valider les dossiers dans lesquels nous projetons d’investir », observe Christine Lebreton.

Le processus de gestion

Tocqueville Silver Age ISR est un fonds de stock picking qui répond à une gestion de conviction, opportuniste et pragmatique. La sélection des titres – autour de 70 – repose sur une analyse poussée, à la fois sur des critères financiers et extrafinanciers, puisque le fonds est labellisé ISR depuis l’an dernier. La connaissance approfondie des entreprises, à travers un grand nombre de rencontres avec les équipes dirigeantes, joue un rôle central dans le processus d’investissement.

Compte tenu de sa thématique d’investissement, très porteuse sur le long terme, le fonds est investi dans trois secteurs qui bénéficient de la dynamique de la « silver économie ». Tout d’abord, la consommation. Selon une étude réalisée en 2016 par McKinsey, les plus de 60 ans vont contribuer à hauteur de 30 % à la hausse de la consommation au niveau mondial entre 2015 et 2030. Dans de nombreux domaines – voyages et vacances, bricolage et jardinage, automobile, etc. –, leurs dépenses sont bien supérieures à la moyenne. Ensuite, la santé. On constate en effet une augmentation de la prévalence des maladies avec l’avancée en âge (maladies cardiovasculaires, Alzheimer et Parkinson, cataracte), et la question de l’autonomie devient alors cruciale. Enfin, l’épargne. De fait, le taux d’épargne augmente avec l’âge – selon une étude de l’Insee publiée en 2018, il atteint 18 % chez les 55-60 ans –, et les seniors investissent une plus grande partie de leurs revenus dans des placements financiers.

Si le fonds, qui est éligible au PEA, est investi majoritairement en Europe, il peut également saisir les opportunités d’investissement sur des niches de marché en dehors de cette zone. « Nous sommes par exemple positionnés sur deux valeurs américaines : le leader mondial de la télémédecine et un groupe spécialisé dans la fabrication d’équipements de golf », note Christine Lebreton.

La société de gestion

Tocqueville Finance est une société de gestion de portefeuille créée en 1991, dont le capital est détenu par La Banque Postale Asset Management à hauteur de 99 %. Spécialiste de la gestion des actions multicapitalisation françaises et européennes, Tocqueville Finance exerce deux métiers, la gestion privée et la gestion collective, avec pour philosophie d’investissement une gestion de conviction et un stock picking opportuniste. Ses expertises de gestion couvrent la value, la croissance, les petites et moyennes capitalisations, l’investissement thématique et durable. Le développement de Tocqueville Finance repose sur un réseau de partenaires : les conseillers en gestion de patrimoine, les distributeurs, les clients privés, mais aussi les investisseurs institutionnels. Au 31 décembre 2020, Tocqueville Finance gérait 6,3 milliards d’encours.

Les convictions de l’équipe de gestion

Le fonds est co-géré par Christine Lebreton et Michel Saugné. Christine Lebreton, qui affiche trente-deux ans d’expérience, a commencé sa carrière comme analyste actions européennes chez Oddo & Cie, avant de rejoindre le Crédit Lyonnais Asset Management. Elle poursuit sa carrière comme gérante actions, notamment d’un fonds santé global, chez Natixis AM en 2000, puis devient gérante actions et responsable de la gestion actions européennes responsables et impact investing chez Mirova en 2012. Christine Lebreton intègre La Banque Postale Asset Management comme gérante actions en 2014, puis Tocqueville Finance en 2020 en charge de la gestion de Tocqueville Silver Age ISR et de Tocqueville Croissance Euro ISR. Michel Saugné est directeur de la gestion actions de Tocqueville Finance depuis 2019. Il est membre du pôle d’expertise « value » de la société de gestion. Il a précédemment été gérant senior puis co-responsable de l’activité de gestion alternative directe chez LCF Rothschild, avant d’intégrer Tocqueville Finance en 2013 comme gérant analyste.

Quels sont les moteurs de croissance du fonds ?

Les performances du fonds sont avant tout tirées par la thématique d’investissement, qui est très porteuse sur le long terme, et par notre travail de stock picking, qui cible des valeurs de croissance. Les arbitrages entre nos trois piliers d’investissement en fonction du contexte de marché peuvent également avoir une incidence sur le comportement du fonds. Historiquement, on constate que le fonds a tendance à surperformer son indicateur de référence a posteriori dans les phases de correction marquées.

Comment le portefeuille est-il articulé ?

Le portefeuille est actuellement exposé à hauteur de 46 % à la consommation, de 34 % à la santé et de 20 % à l’épargne.

Nos trois piliers d’investissement ont l’avantage d’avoir des dynamiques boursières différentes et complémentaires : le secteur de la santé a un caractère structurellement défensif ; le segment de l’épargne comporte de nombreux titres « value », du fait d’un environnement de taux durablement bas ; et l’univers de la consommation est plus ou moins cyclique. Dans la consommation, notre univers d’investissement peut couvrir des titres comme L’Oréal, Renault, Fnac-Darty ou Kingfisher. Nous nous intéressons également à des valeurs moyennes – comme Technogym, un fabricant italien d’appareils de fitness, ou Accell Group, une entreprise néerlandaise spécialisée dans les vélos –, capitalisant ainsi sur l’expertise historique de Tocqueville Finance sur ce segment de la cote.

En ce qui concerne le pilier santé, nous sommes investis dans de grands laboratoires comme AstraZeneca, qui constitue la première ligne du portefeuille. Nous sommes également positionnés sur l’Allemand Linde, qui est présent sur le segment des soins à domicile. Enfin, le secteur de l’épargne est représenté par des titres comme Credit Suisse, UBS ou encore Prudential.

Cet équilibre pourrait-il évoluer dans les prochains mois ?

Nous sommes vigilants en ce qui concerne l’évolution du poids du pilier épargne, qui pourrait augmenter aux dépens de celui de la santé si le momentum devenait plus favorable. Dans cette optique, nous allons suivre avec attention l’évolution de l’inflation, car on observe traditionnellement une bonne corrélation entre la hausse de cet indicateur et les performances boursières des valeurs financières.

L’investissement en parts d’OPC comporte des risques. La valeur des investissements et les revenus qu’ils génèrent peuvent enregistrer des hausses comme des baisses, et il se peut que les investisseurs ne récupèrent pas l’intégralité de leur placement. Les informations contenues dans le document ne sauraient se substituer à l’exhaustivité de la documentation légale disponible sur le site internet de Tocqueville Finance, www.tocquevillefinance.fr. Il convient de se rapprocher de votre conseiller financier pour un examen en fonction de votre profil investisseur.
TOCQUEVILLE FINANCE Société Anonyme au capital de 2 520 547,80 euros - Siège social : 34 rue de la Fédération 75015 Paris - RCS Paris 381 652 072 - agréée en tant que société de gestion de portefeuille par l’Autorité des Marchés Financiers sous le numéro GP 91012.

Rechercher un autre fonds

Autres fonds gérés par cette société