Asset Management

Stratégie

Brexit : les sociétés de gestion restent dans l’expectative

Option Finance - 25 septembre 2017 - Audrey Spy

Brexit

Brexit : les sociétés de gestion restent dans l’expectative

Alors que les négociations de sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne ont commencé depuis juillet, les professionnels de la gestion d’actifs sont encore peu nombreux à avoir déterminé leur scénario post-Brexit. Si ce chantier reste difficile à préparer en amont de la publication des nouvelles règles, il doit néanmoins être anticipé le plus tôt possible.

Alors que les négociations quant aux modalités de sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne ont commencé mi-juillet, les professionnels de la finance attendent toujours des réponses à leurs nombreuses questions. Pour autant, certains scénarios commencent à se profiler, notamment pour les professionnels de la gestion d’actifs. «Jusqu’à récemment, certains établissements basés au Royaume-Uni caressaient encore l’espoir de pouvoir toujours bénéficier du passeport européen pour continuer comme avant leurs activités après la mise en œuvre du Brexit, rappelle Pierre Bollon, délégué général au sein de l’AFG. Compte tenu des premières discussions, on sait désormais qu’il n’en sera rien.» Les sociétés de gestion devraient donc commencer à passer à l’action mais pour l’instant, aucun mouvement d’ampleur n’a été enregistré. «Si certains établissements bancaires ont pris des décisions stratégiques depuis l’annonce du Brexit, nous constatons encore un certain attentisme de la part de nos clients sociétés de gestion, commente un avocat. Nous sommes consultés pour d’éventuelles délocalisations d’activités du Royaume-Uni vers la France par exemple, mais il ne s’agit souvent que de projets à l’étude.» Or même s’il n’est censé intervenir officiellement qu’en 2019, le Brexit nécessitera des demandes d’agrément dont l’obtention peut prendre plusieurs mois.

Des chantiers conséquents

Conscients que le compte à rebours est enclenché, certains acteurs commencent néanmoins à se mobiliser. C’est le cas surtout des...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner