Stratégie

Yves Bazin de Jessey, président du directoire, Palatine Asset Management

"En 2020, les performances et le contrôle de la volatilité ont été au rendez-vous"

Funds Magazine - 26 février 2021 - Propos recueillis par Catherine Rekik

ESG, Liquidités

"De plus, la gestion sous mandat a créé une dynamique nouvelle de collaboration entre les équipes de la banque et les nôtres, en particulier dans le domaine de l’allocation stratégique d’actifs, si déterminante pour la création de valeur sur le long terme."

La Banque Palatine est bien connue pour son accompagnement des entreprises de taille intermédiaire (ETI) mais, en gestion d’actifs, vous avez été assez discrets, jusqu’à présent. Pourquoi ?

Avec ses deux cent quarante ans d’histoire, de la Banque Vernes à son ancrage dans le groupe devenu BPCE, la Banque Palatine est en effet connue comme le partenaire des entreprises de taille intermédiaire (ETI). L’activité de gestion d’actifs est ancienne, elle aussi. Elle a été filialisée en 1997. Notre clientèle était majoritairement composée de grands investisseurs institutionnels français, approchés par contact direct et par appels d’offres. La dynamique de l’activité banque privée de notre maison mère nous a cependant conduits à créer de nouvelles activités comme la gestion sous mandat, à rationaliser notre gamme d’OPC et, aujourd’hui, à communiquer sur nos atouts.

Qu’est-ce qui vous a incités à vous lancer dans la gestion sous mandat ?

Ce fut la volonté de la Banque Palatine de proposer à ses clients privés une nouvelle offre de gestion sous mandat, adaptée à leurs objectifs, haut de gamme et performante. Les équipes de la banque et de Palatine AM ont ainsi bâti cette proposition, lancée fin 2019. La gestion sous mandat Palatine est caractérisée par le soin donné à l’allocation stratégique, par la sélection de valeurs en titres vifs dès 150 Ke, par son architecture ouverte en sélection d’OPC, par la transparence de son reporting. En 2020, les performances et le contrôle de la volatilité ont été au rendez-vous. De plus, la gestion sous mandat a créé une dynamique nouvelle de collaboration entre les équipes de la banque et les nôtres, en particulier dans le domaine de l’allocation stratégique d’actifs, si déterminante pour la création de valeur sur le long terme.

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner