Stratégie

Les hommes du mois de Funds Magazine

Hervé Guinamant et Christophe Point, Natixis Global Asset Management

Funds - Février 2015 - Catherine Rekik

La rédaction de Funds Magazine a interrogé Hervé Guinamant, président et CEO, Distribution internationale, ainsi que Christophe Point, directeur, Distribution France, Suisse Romande et Monaco, sur la stratégie de développement du groupe.

De gauche à droite : Hervé Guinamant est président et CEO de Natixis Global AM – Distribution Internationale et Christophe Point est directeur de Natixis Global AM Distribution France, Suisse Romande et Monaco

Comment est organisé Natixis Global AM ?

Hervé Guinamant, président et CEO de Natixis Global AM – Distribution Internationale : Natixis Global Asset Management est un groupe global, bâti sur un modèle d’organisation «multi-affiliés» qui compte une vingtaine de sociétés de gestion à travers le monde, dont une quinzaine aux Etats-Unis, et qui gère près de 900 milliards de dollars. A partir de 2005, nous avons mis en place une structure de distribution mondiale composée de deux sociétés : une plateforme de distribution aux Etats-Unis qui travaille essentiellement avec le retail et une plateforme de distribution internationale, Natixis Global AM Distribution Internationale, pour tous les affiliés en dehors du marché américain. L’équipe française, auparavant intégrée à Natixis Asset Management, une des principales filiales du groupe, a rejoint la plateforme de distribution internationale en 2014 afin d’avoir une approche homogène en Europe.

Nous avons un partenariat commercial avec ces sociétés de gestion, fondé sur la confiance et les résultats. Le poids relatif de la plateforme de distribution internationale par rapport aux encours globaux ne cesse de croître. A fin septembre, cela représentait à peu près 121 milliards de dollars, en incluant le monétaire (contre 20 milliards il y a huit ans), soit environ un quart des encours concurrentiels du groupe, la collecte nette représentant environ un tiers de celle du groupe. Avec la plateforme américaine, cela représente 60 % des encours concurrentiels et près de 90 % de la collecte nette.

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner