Stratégie

Sociétés de gestion

La gestion d'actifs à l'heure des restructurations

Option Finance - 21 octobre 2013 - Sandra Sebag

Sociétés de gestion

Source : Fotolia

Depuis le début de la crise financière, les encours des fonds de droit français affichent une baisse de 20 %. Et ce n'est pas fini : alors que la collecte repart en Europe, la France reste absente de ce mouvement. Une situation qui pousse les sociétés de gestion hexagonales à réagir, en adaptant leur organisation, mais aussi en nouant des partenariats ou en procédant à des fusions.

Mauvais temps pour le secteur de la gestion d'actifs : entre le mois de décembre 2007 et le mois d'août 2013, les encours sous gestion des fonds de droit français sont passés de 942 milliards d'euros à 761 milliards d'euros, selon les chiffres d'Europerformance, soit une baisse de 20 %. Quasiment toutes les classes d'actifs ont subi une décollecte à l'exception notable des obligations et des obligations convertibles qui ne parviennent toutefois pas à enrayer la tendance. Si les classes d'actifs les plus impactées sont le monétaire (- 47 milliards d'euros sur la période) et les actions (- 65 milliards d'euros sur la période), certaines classes d'actifs, dont les encours sous gestion étaient plus marginaux, ont littéralement fondu comme la gestion alternative qui atteignait péniblement cet été les 2 milliards d'euros contre 25 milliards d'euros avant la crise financière.

Une situation particulièrement préoccupante, et ce d'autant plus, qu'au niveau européen, la reprise est manifeste. Selon l'agence FitchRatings, la collecte des sociétés de gestion s'est améliorée dans la plupart des pays et ressort à 110 milliards d'euros au premier semestre, à l'exception de quelques pays dont la France, où les sociétés de gestion ont enregistré une décollecte de l'ordre de 30 milliards d'euros.

Après six ans de crise, les sociétés de gestion françaises sont bien obligées de prendre acte des changements durables que cette dernière a entraînés dans le métier de la gestion d'actifs... et de...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner