Stratégie

Olivier de Berranger, directeur de la gestion d’actifs, La Financière de l’Echiquier

La Financière de l’Echiquier, une ambition européenne

Option Finance - 24 juin 2019 - Communiqué

Avec la montée à 100 % dans son capital du groupe Primonial et le départ de ses fondateurs, Didier Le Menestrel et Christian Gueugnier, la société de gestion entrepreneuriale a ouvert une nouvelle page de son histoire. Pour Olivier de Berranger, directeur de la gestion d’actifs, il s’agit d’un changement dans la continuité.

Olivier de Berranger, directeur de la gestion d’actifs, La Financière de l’Echiquier
La Financière de l’Echiquier

En 28 ans, La Financière de l’Echiquier est devenue un acteur reconnu de la gestion d’actifs sur la place parisienne…
La Financière de l’Echiquier (LFDE) s’est considérablement développée depuis sa création en 1991. Notre stratégie s’appuie tou­jours sur l’ADN de notre maison : une ges­tion active de conviction qui se nourrit de la connaissance approfondie des entreprises. Nous restons des stock-pickers convaincus et engagés, avec désormais, le monde pour  terrain d’investissement. Nous avons déployé notre savoir-faire de sélection de petites et moyennes valeurs  sur l’Europe et l’avons ensuite transposé sur les grandes capitalisations internationales, avec notamment Echiquier World Equity Growth, aujourd’hui classé 4 étoiles par Morningstar, qui investit sur les méga­tendances. Au-delà des actions, nous avons aussi développé depuis une quinzaine d’an­nées une expertise sur les diversifiés et les obligations convertibles.

Qu’est-ce qui vous différencie ?
La connaissance des entreprises reste notre atout majeur. Nous aimons les belles histoires d’entrepreneurs, les managers visionnaires qui développent leurs projets en dehors des sentiers battus. Dès l’origine, LFDE s’est aussi distinguée par son goût pour l’innovation. Nous avons été la première société de gestion française – la deuxième en Europe – à lancer, il y a un an, une solution dédiée à l’IA, Echiquier Artificial Intelligence dont les performances la classent dans les meilleures de sa catégorie. Cette solution renforce notre gamme thématique, déjà présente sur le luxe et la robotique.
LFDE a aussi été précurseur en matière d’investissement socialement responsable (ISR), un engagement qui n’a cessé de s’intensifier depuis 2010. Nous gérons deux fonds labellisés ISR, Echiquier Major SRI Growth Europe et Echiquier Positive Impact Europe, et avons engagé l’an dernier un projet d’intégration des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) à l’ensemble de notre gestion active. Un défi qui a mobilisé l’ensemble de l’équipe de gestion, ce qui n’est pas rien quand on sait que LFDE dispose de l’une des plus importantes équipes indépendantes de la Place, avec 35 analystes et gérants. Notre engagement ISR se tourne à présent vers l’impact, avec la Sicav Echiquier Positive Impact Europe, adossée sur les objectifs de développement durable de l’ONU. Là encore, LFDE a été, fin 2017, l’une des premières sociétés de gestion françaises à adopter cette grille de lecture. Nous sommes conscients de notre responsabilité d’investisseurs et voulons créer un écosystème plus durable, plus résilient, capable de créer de la valeur pour nos parties prenantes sur le long terme.
Pour conclure, LFDE se distingue par la qualité de son stock-picking, qui lui a valu la première place du classement de l’Alpha League Table 2019, pour la régularité de la génération d’alpha. Une magnifique reconnaissance du travail accompli par les équipes de gestion.

Concrètement, quelles sont les conséquences de l’entrée de La Financière de l’Echiquier dans le groupe Primonial ?
LFDE est aujourd’hui la marque de gestion d’actifs financiers de Primonial, spécialiste de la gestion de patrimoine au sens large. Nous conservons notre indépendance et la première des conséquences peut se mesurer aux flux croissants de projets que nous avons ! Nous bénéficions aussi de nouveaux canaux de distribution, d’une nouvelle corde à notre arc en matière d’allocation d’actifs, en bref, d’un formidable gisement d’opportunités.

Quels sont vos objectifs de développement ?
LFDE entend se renforcer en Europe et vise 15 milliards d’euros d’actifs sous gestion à l’horizon 2021 (contre quelque 9 milliards actuellement). Nous avons pour cela étoffé nos équipes, qui ont gagné en séniorité, et lancé de nouveaux produits, comme Echiquier Alpha Major, qui permet aux investisseurs de se positionner sur les marchés actions avec une volatilité réduite. Nous continuerons d’enrichir en permanence notre gamme.
Depuis l’arrivée de Christophe Mianné, directeur général de LFDE depuis mars 2018, nous avons ouvert un bureau à Madrid et renforcé nos équipes commerciales en Italie, au Benelux, en Allemagne et en Suisse. Sans oublier notre gestion privée, qui s’est elle aussi étoffée avec l’arrivée d’une partie de la clientèle de la banque Neuflize OBC l’an dernier. Et ce n’est pas fini ! Nous débordons de projets pour écrire le nouveau chapitre de l’histoire de LFDE avec Stéphane Vidal, notre nouveau président. Primonial et LFDE partagent le même esprit entrepreneurial et le même goût pour l’innovation, les synergies ne peuvent que se démultiplier…