Stratégie

Parole d'expert - Tanguy de Grandpré, SimCorp France

L’asset management à l’heure de l’ISR : encore un sujet sous le signe de la «Data»

Funds - 2 juin 2014 - Communiqué

Avec les règles de gestion et de limites très strictes et complexes imposées par la gestion ISR, les sociétés de gestion gagneront à vérifier les capacités de leur système d’information à produire les reportings, simulations et indicateurs requis. Elles doivent également faire des données la clé de voûte de leur gestion ISR et s’appuyer pour cela sur des solutions logicielles innovantes et flexibles.

Tanguy de Grandpré, senior financial consultant, SimCorp France

Quelles contraintes l’ISR impose-t-il aux sociétés de gestion ?

Tanguy de Grandpré, senior financial consultant, SimCorp France : Faire le choix de l’ISR a des incidences directes au quotidien pour les gestionnaires d’actifs, a fortiori lorsque les sociétés sont adhérentes à l’AFG ou au FIR. Les autorités de régulation attendent d’elles plus de transparence sur leur gestion, leur demandent plus de reporting, et imposent de prendre en compte plus de règles de gestion, dont les règles d’analyse ESG qui sont propres à chaque société. Le Code de Transparence adopté en février 2013 par l’AFG, le FIR et Eurosif comporte pas moins de 20 questions techniques auxquelles les sociétés de gestion doivent répondre de façon détaillée. Elles doivent donc pouvoir répondre à ces obligations sans alourdir démesurément les tâches quotidiennes des gérants de portefeuille dont le souci est d’optimiser la recherche de performance et de maîtriser les risques.

Comment réussir une telle conciliation ?

Tanguy de Grandpré : La clé pour répondre à ces nouvelles obligations est de disposer de données fiables, à jour et facilement accessibles. Les équipes de gestion doivent également avoir à leur disposition des logiciels de front office avec des fonctionnalités avancées de reporting, capables d’intégrer la complexité et la particularité des critères ESG créés et utilisés en interne. Enfin, la plate-forme technologique doit garantir la traçabilité des données tout en industrialisant les processus de gestion et la production des indicateurs demandés.

Pourquoi les données ont-elles autant d’importance ?

Tanguy de Grandpré : Dans le cadre de l’ISR, les données sont encore plus la clé de voûte des systèmes de gestion d’actifs. Elles sont utilisées pour produire des reportings de limites par émetteur et par portefeuille avec des indicateurs globaux et des indicateurs correspondant à chaque critère ESG. Elles permettent aussi de mesurer la performance des investissements, simuler l’impact sur la rentabilité des décisions d’investissement prises, décider éventuellement de désinvestir de certains instruments ou valeurs, ou encore de vérifier le respect des contraintes pré- et post-trade lors des passages d’ordres. Gérer des actifs respectant des critères ISR nécessite donc de veiller à quelques prérequis techniques au niveau du système d’information.

Quels sont-ils ?

Tanguy de Grandpré : En premier lieu, les bases de données doivent supporter tout type de données, mais aussi de gros volumes de données et comporter suffisamment de champs pour intégrer les critères ESG créés par chaque société de gestion. Ces bases de données doivent également permettre de sauvegarder, outre des données, des indices et notes ISR tout en conservant l’historique et la traçabilité des opérations. Enfin, il est important de les interfacer avec d’autres bases, dont celles des agences de notation sociale et environnementale.

Quelle solution SimCorp propose-t-il ?

Tanguy de Grandpré : Notre solution progiciel SimCorp Dimension, régulièrement enrichi de nouvelles fonctionnalités innovantes, permet de répondre à ces besoins de flexibilité, d’efficacité opérationnelle et de transparence. En centralisant 15 modules «métiers» en une seule base de données, il permet de limiter les transferts d’information entre différentes applications «métiers», d’augmenter la rapidité de la mise à disposition des données et donc de limiter les risques opérationnels en diminuant le nombre d’interfaces et les interventions manuelles. Cette plateforme automatise l’application des règles et industrialise l’exécution des processus métier propres à ce type d’investissement. Cette solution est totalement paramétrable aux spécificités ISR de chaque société de gestion. Elle est également souple et évolutive pour accompagner les choix de gestion et tenir compte des éventuelles modifications de portefeuille en fonction de la note ISR des émetteurs.