Stratégie

Julie Moret, responsable globale de l’ESG chez Franklin Templeton

«Le respect des règles de gouvernance, une exigence pour investir dans les pays émergents»

Funds Magazine - 28 Février 2020

Pays émergents, ESG

Désireuses d’attirer les capitaux étrangers, les entreprises des pays émergents s’impliquent de plus en plus sur les sujets ESG. Par leur engagement actif auprès des managements, les investisseurs ont un rôle déterminant à jouer dans ce mouvement. Le point avec Julie Moret, responsable globale de l’ESG chez Franklin Templeton.

Pourquoi est-il important d’avoir une approche ESG pour investir sur les marchés émergents ?

Il est primordial de prendre en considération les aspects environnementaux, sociaux et de gouvernance, soutenus par un engagement actif avec les émetteurs sur les enjeux importants, pour investir en général, qu’il s’agisse de pays développés ou émergents. Cela peut en effet être une source de risques, lorsque les entreprises n’y portent pas suffisamment d’attention (par exemple, une amende pour pollution pèsera sur la progression du bénéfice net par action) et cela fait aussi naître de nouvelles opportunités d’investissement, dans les entreprises les plus engagées en la matière. L’approche ESG est néanmoins encore plus indispensable en ce qui concerne les pays émergents en raison de la structure même de ces marchés et de l’instabilité politique et économique qui les caractérise la plupart du temps.

Depuis quand intégrez-vous l’analyse ESG dans les fonds investis sur les pays émergents ?

Franklin Templeton, qui est un pionnier de l’investissement dans les marchés émergents avec un historique de plus de trente ans, a toujours considéré que la prise en compte des questions ESG et un engagement actif étaient des éléments fondamentaux pour investir dans ces pays. Notre approche en la matière a évolué au fil du temps et s’est affinée : prise en compte d’un spectre plus large d’informations, mise en place d’outils propriétaires, avec une approche plus granulaire, etc.

Quelle est votre approche ESG sur les pays émergents ?

Dans ces zones, nous considérons que la gouvernance est la composante la plus importante car il y a peu de chance qu’une entreprise s’engage en matière sociale et environnementale si elle n’a pas un...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner