Stratégie

Michael Israel, associé fondateur d’IVO Capital Partners

"Les clients ont bien compris ce que nous faisons et notre différenciation."

Funds Magazine - Novembre 2018 - Propos recueillis par Catherine Rekik

Société de gestion

IVO Capital Partners vient d'obtenir le prix de la société de gestion entrepreneuriale lors de la 6e édition des Trophées de l’Asset Management organisée par Option Finance et Funds Magazine.

Michael Israel, associé fondateur d’IVO Capital Partners
IVO Capital Partners

Comment est née l’idée de vous lancer dans un projet entrepreneurial et de créer IVO Capital Partners ?

L’idée est née de «l’après-Lehman Brothers» dans les banques d’investissement. Cet événement a changé notre environnement de travail. Mes associés et moi avons travaillé plusieurs années chez Merrill Lynch. Roland Vigne a été le premier à partir pour rejoindre Nomura à Sao Paulo. Sidney Oury et moi étions basés en Europe, où l’intégration de Merrill Lynch par Bank of America a pris plus de temps. Malgré tout, dès 2010, nous avons vu arriver des changements majeurs qui rendaient compliqué l’exercice de notre activité centrée sur le crédit émergent, high yield et situations spéciales. En 2012, nous avons pensé que c’était le moment et qu’il y avait une place à prendre en tant que société de gestion avec notre expertise. Sidney Oury et moi avons alors quitté Merrill Lynch, et Roland Vigne Nomura pour commencer l’aventure IVO.

Avec quels fonds et offres de gestion avez-vous lancé la société de gestion ?

Opérationnelle à partir de 2013, la société de gestion a commencé grâce au soutien d’une grande famille française qui nous a confié une trentaine de millions d’euros pour investir dans notre stratégie obligataire internationale, qui repose sur une approche «mauvais pays, bonnes sociétés». Dans un premier temps, nous avons développé cette stratégie pour le compte d’une clientèle privée à travers des mandats de gestion. Puis, afin de lui donner plus de visibilité, nous avons demandé un agrément Ucits pour lancer un fonds, IVO Fixed Income, en avril 2015. Le fonds a commencé par un encours de 22 millions d’euros, non pas de liquidités à investir mais d’une...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner