Stratégie

Collecte

Les gagnants et les perdants de 2018

Funds Magazine - Février 2019

Collecte

Dure année pour la gestion d’actifs. Aux effets négatifs de la performance s’est ajoutée la décollecte pour de nombreuses sociétés. Quantalys a réalisé pour Funds un bilan de l’année écoulée.

L’étude porte sur les collectes réalisées en 2018 sur les fonds commercialisés en France et présents dans la base de données de Quantalys. Ces chiffres diffèrent donc de ceux publiés par Six Financial Information pour l’ensemble des fonds de droit français, qui font ressortir une décollecte de plus de 20 milliards d’euros, dont 9,9 milliards sur les fonds obligataires et 4 milliards sur les fonds actions.

Avec trois fonds dans le top 10 de la collecte, M&G s’est clairement démarqué sur le marché français. «M&G a bénéficié d’un positionnement clair de maîtrise des risques dans un environnement difficile sur les marchés. La gamme, en termes de rendement/risque, est cohérente, consistante et adaptée à MIFID 2», indique Jean-François Bay, directeur général de Quantalys. Pour les CGP, le britannique est apparu comme une alternative crédible à certaines boutiques françaises.
De son côté, H2O AM, qui possède désormais une structure de gestion à Paris, confirme une nouvelle fois le succès de sa gamme avec pas moins de trois fonds dans le top 10 de la collecte en assurance-vie. Du côté des perdants sur le marché français, on trouve deux français : Carmignac, après la mauvaise année réalisée par Carmignac Patrimoine, et Amundi.