Stratégie

Vacances d’été

Les gérants s’organisent

Option Finance - 28 juillet 2014 - Audrey Spy

Sociétés de gestion, Organisation

Alors que la tendance générale reste à la prudence quant à l’évolution de l’économie mondiale, le premier semestre de l’année aura été porteur pour les marchés financiers. Tandis que les émissions obligataires et les crédits syndiqués ont connu une forte hausse, la France a également enregistré une très vive reprise des opérations de fusions-acquisitions, ainsi qu’une multiplication des introductions en Bourse telle qu’elle n’en avait pas connu depuis longtemps. Dans ce contexte, les gérants continuent de miser sur les actifs risqués pour le second semestre. Mais les regains de tensions géopolitiques, ainsi que les incertitudes concernant notamment la politique monétaire de la Fed, les conduisent à afficher des positions plus différenciées qu’au premier semestre. De quoi les inciter également, tout comme les directeurs financiers, à bien s’organiser avant de partir pour pouvoir faire face à tout changement inattendu… si possible de loin

«En août, la moitié, voire les deux tiers de nos effectifs sont absents», confie un professionnel. La situation est similaire dans la grande majorité des maisons de gestion. Pour y faire face, ces dernières ont largement adapté leur organisation depuis plusieurs années. Après avoir été notamment confrontées à la crise des subprimes à l’été 2007, puis à la faillite de Lehman Brothers en septembre 2008 ou encore à la crise de la dette souveraine en août 2011, elles ont désormais fait en sorte de pouvoir affronter toute situation difficile sur les marchés, même en l’absence d’une partie des leurs salariés pendant l’été.

Pour y parvenir, les sociétés suivent désormais certaines bonnes pratiques organisationnelles. D’abord, la gestion d’un fonds ou d’un mandat ne repose pas sur une seule personne. «Toutes les équipes de gestion travaillent en binôme, ce qui permet de toujours assurer les prises de décision de gestion, même en l’absence d’un des deux gérants pendant la période des vacances», commente Rachid Medjaoui, directeur adjoint de la gestion chez LBPAM. Cette organisation est reprise dans la grande majorité des structures, qui interdisent donc que deux personnes d’un même binôme prennent leurs congés au même moment. A défaut, le relais doit toujours être assuré en interne. «Tous nos portefeuilles financiers peuvent être gérés par au moins trois personnes différentes : le gérant principal, son suppléant ou le responsable de l’équipe de gestion, indique Franck Nicolas, directeur investissement et solutions clients chez Natixis Asset Management. Il y a donc au moins toujours une personne pour assurer la gestion pendant la période estivale.»

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner