Stratégie

Gestion alternative

Les hedge funds s’adaptent pour attirer les investisseurs

Option Finance - 6 novembre 2017 - Sandra Sebag

gérant, Investisseur, Collecte

Les hedge funds s’adaptent pour attirer les investisseurs

Soucieux de diversifier leur allocation d’actifs, les investisseurs institutionnels s’interessent de moins en moins aux hedge funds traditionnels et se tournent davantage vers les actifs illiquides et les placements privés. Pour les séduire à nouveaux, les gérants de hedge funds ont fait évoluer leur gamme.

Les encours dans la gestion alternative au sens large ont atteint un niveau record à 6 500 milliards de dollars à fin août 2017, selon l’étude annuelle du cabinet de conseil et de courtage Willis Towers Watson publiée fin septembre. Sur un an, les actifs alternatifs ont gagné 10 %. Un engouement qui porte surtout sur les actifs illiquides au détriment des hedge funds classiques. Le crédit illiquide affiche ainsi la plus forte croissance des catégories d’actifs gérés par les 100 plus grands gestionnaires alternatifs, avec un encours sous gestion de 360 milliards de dollars contre 178 milliards un an plus tôt ! A contrario, les actifs confiés aux stratégies d’investissement direct dans des hedge funds ont reculé sur un an, passant de 755 milliards de dollars à 675 milliards. Ils arrivent ainsi maintenant en troisième position en termes d’encours sous gestion derrière l’immobilier (1 400 milliards de dollars d’encours sous gestion) et le capital investissement (695 milliards de dollars) qui ont fortement collecté ces dernières années. Cette tendance a été constatée dans toutes les études statistiques sur le sujet. «D’après les données de Preqin, les actifs réels et les placements privés ont collecté 600 milliards de dollars en 2016 alors que les hedge funds ont décollecté la même année de 100 milliards de dollars, indique Eric Wohleber, directeur des ventes d’actifs réels et alternatifs chez Amundi. Les investisseurs ont tendance à privilégier les actifs alternatifs illiquides au détriment des actifs alternatifs liquides.»

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner