Stratégie

ISR

Les investisseurs cherchent à mesurer la qualité de leur portefeuille

Option Finance - 26 mai 2014 - Audrey Spy

ISR, Indicateurs

Au-delà des performances financières, les investisseurs institutionnels qui ont une politique socialement responsable veulent également mieux évaluer les bénéfices extra-financiers de leurs investissements. Un challenge que commencent à relever les gestionnaires d’actifs.

Le mois dernier, l’Erafp (Etablissement de retraite additionnelle de la fonction publique) a été le premier investisseur institutionnel français à publier l’empreinte carbone de ses investissements en actions. Une initiative qui reflète une tendance plus globale chez les professionnels, à savoir la recherche de meilleurs indicateurs pour mesurer la qualité d’une politique d’investissement socialement responsable (ISR). En général, celle-ci vise des investissements favorisant une économie responsable et durable tout en dégageant de la performance. «Mais la grande diversité de leur approche et de celle de leurs gestionnaires a toujours rendu le travail d’évaluation globale d’une gestion ISR particulièrement complexe», reconnaît Elisabeth Cassagnes, responsable développement durable au sein de La Française.

Néanmoins, les investisseurs ont aujourd’hui besoin de mieux l’évaluer pour légitimer notamment leur politique ISR auprès de leurs administrateurs ou même de leurs clients. Par le passé, certains gestionnaires n’ont en effet pas répondu à leurs attentes en termes de performances financières, tandis que d’autres n’ont pas réussi à démontrer leur valeur ajoutée en termes de bilan social, environnemental ou de gouvernance. «Ainsi, face aux critiques formulées à son encontre, la gestion ISR a besoin de se repositionner et de mieux répondre aux attentes des investisseurs qui veulent, au-delà des résultats financiers, désormais véritablement constater les bénéfices environnementaux ou même sociaux de leurs investissements», prévient Perrine Dutronc, spécialiste produits chez Inflection Point Capital Management (IPCM).

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner