Stratégie

Olivier Vaillant, directeur général, CM-CIC Asset Management

"L'industrie de la gestion d'actifs va probablement être amenée à se rationaliser"

Funds Magazine - Juillet/Août 2019 - Propos recueillis par Catherine Rekik

CM-CIC

"Nous voyons d’ailleurs de plus en plus de rapprochements entre de grands groupes mais aussi entre de petites structures de gestion."

Olivier Vaillant, directeur général, CM-CIC Asset Management
CM-CIC Asset Management

CM-CIC AM a finalisé récemment la reprise des fonds gérés par Milleis Investissements. Comment cette acquisition complète-t-elle votre offre ?

Classée quatrième société de gestion en France dans les banques à réseaux, CM-CIC AM dispose déjà d’une large gamme de fonds, performants dans la durée, bien référencés. Cette opération de croissance externe est venue, entre autres, compléter une expertise que nous avions déjà sur la gestion flexible avec un produit en titres vifs associant toutes les tailles de capitalisation boursière. Il s’agit du fonds Milleis Convictions Euro, rebaptisé CM-CIC Convictions Euro, éligible au PEA et noté 5 étoiles par Morningstar. Trois autres fonds sont venus enrichir notre gamme. Nous avons conservé les gérants pour ces OPC, afin d’assurer une continuité dans les processus d’investissement. D’autres fonds repris à Milleis ont été fusionnés avec des produits de la gamme CM-CIC AM. Nous avons ainsi augmenté nos actifs sous gestion.

La gamme de CM-CIC AM permettra, avec ces nouveaux OPC, de répondre encore mieux aux besoins de nos distributeurs, et in fine de nos sociétaires et clients de Crédit Mutuel Alliance Fédérale, tout en continuant à servir au mieux les clients de Milleis Banque avec laquelle nous avons conclu un partenariat de distribution. Cet accord leur permet d’avoir accès à une sélection de fonds de la gamme patrimoniale et banque privée gérée par CM-CIC AM comprenant notamment les fonds repris.

Cette acquisition est une première pour CM-CIC AM…

Il s’agit en effet de notre première acquisition. L’idée n’était pas de «faire de la croissance externe pour faire de la croissance externe» mais bien d’enrichir la gamme avec de nouvelles expertises ciblant un même type de clients patrimoniaux, de banque privée et institutionnels. Nous n’avons d’ailleurs procédé qu’à une reprise partielle de Milleis Investissements.

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner