Stratégie

Stéphanie Faibis, responsable de l’équipe de gestion actions assurantielle du gestionnaire d’actifs chez Ostrum Asset Management

« Notre gestion s’articule autour de la sélection de valeurs de qualité »

Option Finance - 23 avril 2021 - Parole d'expert

ESG

Les assureurs en quête de rendement se tournent de plus en plus vers les actions. Ostrum Asset Management propose à ce type de clientèle une gestion adaptée à ses contraintes et à ses besoins spécifiques. Le point avec Stéphanie Faibis, responsable de l’équipe de gestion actions assurantielle du gestionnaire d’actifs.

Quelle est aujourd’hui la place de la gestion assurantielle actions ?

Les assureurs doivent aujourd’hui pallier le fait que les produits de taux ne rapportent plus et que les taux vont rester durablement bas. Compte tenu de la nécessité pour eux d’investir dans des actifs liquides, les alternatives dont ils disposent restent limitées. Dans ce contexte, les marchés d’actions présentent différents avantages : ce sont des marchés régulés, sur lesquels l’information est transparente et qui offrent la possibilité de sortir à tout moment. Ce cadre étant posé, il convient de rappeler que les exigences très contraignantes fixées par le régulateur, notamment en termes de capital à mettre en face des investissements en actions, limitent encore la place de cette classe d’actifs dans l’allocation des assureurs. Ceci est d’autant plus regrettable qu’ils font naturellement figure de partenaires de premier plan pour financer le développement de l’économie sur le long terme en entrant au capital des entreprises.

Quelles sont les spécificités du métier ?

Un gérant assurantiel doit répondre aux exigences et objectifs de ses clients : dégager de la performance, bien entendu, mais aussi être en mesure d’offrir des rendements grâce aux dividendes, investir sur des actions robustes et donc susceptibles de mieux résister lorsque les marchés dévissent, tout ceci en respectant des critères d’investissement responsable. De fait, les assureurs recherchent de plus en plus un alignement entre leur identité, leur rôle, et les investissements qu’ils réalisent. La gestion assurantielle est plus complexe car elle embarque davantage d’objectifs et de contraintes en particulier comptables, comme les risques de provisions. Il faut faire preuve de souplesse pour s’adapter aux besoins des clients, gérer leur programme annuel d’investissement en cherchant à optimiser le timing et piloter l’extériorisation de plus ou moins-values. Ainsi, il est indispensable de disposer d’outils de gestion robustes pour monitorer tous ces besoins.

Quelle approche adoptez-vous pour répondre aux besoins de vos clients ?

Les solutions d’investissement que nous proposons à nos clients sont définies en partenariat avec eux et doivent répondre à l’ensemble de leurs exigences. Nous avons développé trois expertises pour construire ces portefeuilles sur mesure.La première est appelée « sustainable growth ». Dans ce cadre, nous recherchons les entreprises dont la croissance est portée par des tendances de long terme, comme l’économie positive, la globalisation de l’économie ou encore l’économie de l’innovation. Cette approche dynamique s’adresse plutôt aux assureurs pour lesquels les actions constituent une réserve de plus-value pour le long terme.La deuxième expertise, qui correspond à une approche plus défensive, tourne autour du rendement, avec pour cibles les sociétés qui paient des dividendes de manière pérenne parce que leurs capacités de financement sont solides.Enfin, nous proposons une troisième voie équilibrée, à mi-chemin entre les deux précédentes approches. Cette stratégie vise à sélectionner les leaders sectoriels qui offrent un potentiel d’appréciation significatif. Les clients peuvent choisir entre ces trois approches en fonction de leur degré d’appétence au risque.

Quel est le dénominateur commun de ces différentes stratégies ?

Le point commun à tous nos investissements est la sélection de valeurs de qualité afin de limiter le risque inhérent aux marchés d’actions et tirer le meilleur parti des opportunités offertes par les perspectives de valorisation des entreprises. Pour définir la qualité et les perspectives, nous nous appuyons sur les rencontres avec les entreprises, qui nous permettent d’apprécier la qualité de leurs business models et celle de l’équipe dirigeante. Nous vérifions également la solidité du bilan et nous menons une analyse extra-financière, dans l’idée que la prise en compte des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance permet à la fois de contenir les risques et de révéler des opportunités d’investissement. Ce travail d’analyse est mené en interne par notre équipe composée de sept gérants-analystes*, qui ont en moyenne 21 années d’expérience.