Stratégie

Olivier Neumann, directeur financier de la Fondation de France

«Nous sommes sur une logique de “capital patient” pour des investissements à moyen ou long terme»

Funds Magazine - 13 juin 2019 - Propos recueillis par Naïm Hammoutene

La Fondation de France, 2 milliards d’euros d’actifs sous gestion, lance F2i (France Invest Impact), fonds à impact de 100 millions d’euros. Olivier Neumann, directeur financier de la fondation, nous explique en quoi ce fonds constitue une amorce dans le changement de modèle de cet établissement philanthropique vieux de cinquante ans.

Olivier Neumann, directeur financier de la Fondation de France
Fondation de France

Pourquoi avoir fait le choix de lancer F2i ?

Comme d’autres fondations, nous avions déjà fait le choix de mettre en cohérence nos missions sociales et notre gestion financière, dans le respect des critères ISR. Nous avons décidé d’aller encore plus loin en lançant France 2i. Avec ce fonds, nous disposons désormais d’un outil nouveau, complémentaire à nos actions de mécénat, qui permet de multiplier notre impact. En investissant directement dans des structures qui œuvrent pour des projets en faveur de l’intérêt général, nous amorçons une évolution majeure de modèle : ainsi, l’évaluation de l’impact social ou environnemental constituera notre premier critère de choix. Notre volonté est de développer la part de placements utiles et d’intérêt général.

 

Pourriez-vous nous donner des exemples de sociétés à impact dans lesquels vous comptez investir ?

Ces investissements privilégient l’accompagnement de projets ambitieux susceptibles de provoquer des changements significatifs, voire systémiques de nos modes de vie, de production et de consommation. L’une des structures que nous avons identifiées œuvre pour réduire l’empreinte carbone des secteurs les plus polluants en travaillant sur la réduction et la compensation des émissions de CO2, et développe des projets de reforestation. Dans le domaine du handicap, une autre jeune structure a développé un réseau de coffee shops employant des personnes majoritairement autistes ainsi que des personnes porteuses de la trisomie 21. Les initiatives soutenues seront éclectiques, mais toujours proches du terrain.

 

Quels sont vos objectifs d’investissement et de rendement ?

60 % du fonds seront investis directement auprès de PME non cotées...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner