Stratégie

Didier Dersigny, responsable de l’épargne salariale, Sanofi

«Près de deux tiers des salariés optent déjà pour la gestion pilotée.»

Option Finance - 9 novembre 2015 - Sandra Sebag

Épargne salariale

Option Finance a interrogé Didier Dersigny, responsable de l’épargne salariale chez Sanofi. Il détaille pour nous les avantages de la gestion pilotée par rapport à la gestion libre dans le cadre du Perco mis en place pour les salariés.

Didier Dersigny, responsable de l’épargne salariale, Sanofi
Sanofi

Allez-vous modifier le Perco afin de bénéficier de l’allégement du forfait social ?

Didier Dersigny, responsable de l’épargne salariale chez Sanofi :
Nous allons entamer une négociation avec les partenaires sociaux pour faire en sorte que la gestion pilotée devienne l’option par défaut dans le cadre du Perco et pour introduire dans la grille des titres, ceux éligibles au PEA-PME. Dès 2004, nous avons mis en place un Perco en proposant depuis l’origine une gestion pilotée et une gestion libre. Près de deux tiers des salariés optent déjà pour la gestion pilotée. Les évolutions ne seront donc pas majeures.

Comment allez-vous sélectionner le fonds PEA-PME ?


Didier Dersigny : Nous n'utilisons que des fonds dédiés, ces derniers servent à la fois à la gestion libre et à la gestion pilotée. Dans le cadre de cette dernière, une grille organise l’allocation entre ces différents fonds selon l’échéance du départ à la retraite du salarié. Le fonds actions intègre déjà une poche 20 % de petites et moyennes capitalisations européennes, mais elles ne sont pas toutes éligibles au PEA-PME. Nous envisageons de conserver une partie de cette poche et d’introduire pour l’autre moitié un fonds agréé PEA-PME. Notre direction financière va étudier les offres disponibles sur le marché et sélectionner deux ou trois gestionnaires. Ceux-ci présenteront leur produit au conseil de surveillance qui choisira celui avec lequel nous travaillerons.

Quelle est l’économie réalisée grâce à la réduction du forfait social ?

Didier Dersigny : Nous collectons tous les ans environs 60 millions d’euros annuels dans le Perco. La réduction de 4 points du forfait social diminue donc de 2,4 millions d’euros la charge employeur. Nous envisageons d’en redistribuer une partie aux salariés.

Quelle est la performance de la gestion pilotée chez Sanofi ?

Didier Dersigny : Nous avons mené une étude comparative sur la performance des fonds en fonction des choix réalisés par les salariés. Un salarié qui a opté pour la gestion pilotée dès 2004 et se situait à cette date à 25 ans de la retraite a enregistré une performance annualisée de 6,58 %. Elle est de 5,45 % pour un salarié à 20 ans de la retraite et à 4,32 % pour un salarié à 5 ans de la retraite en 2004. Un salarié qui avait opté pour un investissement dans le fonds actions en 2004 a obtenu une performance annualisée de 6,46 %. Celui qui a privilégié le fonds obligataire a eu un gain de 5,54 %. Et, enfin, celui qui a misé sur un fonds monétaire a obtenu une performance annualisée de 1,6 %. Nous présentons depuis quelques années les performances des fonds aux salariés pour les inciter à opter pour des investissements sur des actifs de long terme.