Stratégie

Investissements

Quand les femmes gèrent des milliards ...

Option Finance - 1 décembre 2014 - Audrey Spy

Gestion d'actifs

Les métiers de la gestion d’actifs comptent aujourd’hui pratiquement autant d’hommes que de femmes, mais la part de ces dernières dans des postes de direction est encore très marginale. Celles qui y sont parvenues se sont démarquées soit en optant pour une carrière atypique, souvent à l’international, soit en forçant la porte d’institutions financières empreintes d’une culture très masculine.

Si en moyenne les sociétés de gestion françaises comptent à peine moins de femmes que d’hommes dans leurs effectifs, ces dernières restent en revanche largement sous-représentées dans les fonctions de direction. Selon une étude publiée par l’AFG, moins de 10 % des femmes occupaient des postes de direction (présidentes, directrices générales, dont adjointes), en y excluant les fonctions supports, dans les sociétés de gestion en 2011, une proportion qui n’a guère évolué depuis trois ans, selon l’association. Certes, l’intégration des femmes dans les métiers de la gestion d’actifs a tout de même progressé au fur et à mesure que ces derniers se développaient. Au départ cantonnées à des fonctions administratives et supports, elles ont ainsi, à partir des années 1980 à 1990, été plus nombreuses à accéder à des postes dans l’analyse, puis, à partir des années 1990 à 2000, à des fonctions de gestion et de négociation. Mais les écarts demeurent encore importants. Selon l’AFG, la part des femmes dans les fonctions de back office atteint 54 % des effectifs des sociétés de gestion, et elles ne sont que 32 % en front office. «Il y a actuellement un certain nombre de femmes gérantes dans les sociétés de gestion, mais elles sont plus nombreuses à des postes de commerciales, ce qui s’explique certainement par une culture française qui a progressivement ouvert davantage ce type de métier aux femmes ainsi que par sa moins forte pression qu’en gestion au titre de la performance», estime Chantal Lory, administratrice indépendante, et ancienne dirigeante dans la finance ayant notamment été présidente de directoire de LBPAM.

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner