Stratégie

Aymeric Blanc, directeur vente institutionnelle ETF & solutions indicielles, DWS/Xtrackers

«Une gamme d’ETF physiques et synthétiques qui permet d’offrir la meilleure synthèse de la réplication indicielle»

Option Finance - 21 février 2020 - Contenu proposé par DWS

ETF

DWS, l’un des principaux gestionnaires d’actifs au monde avec près de 770 milliards d’euros d’encours sous gestion, se positionne, au travers de sa marque Xtrackers, comme le numéro deux sur le marché européen UCITS des ETF, loin devant ses concurrents directs. Avec une collecte nette de 8 milliards d’euros en 2019 et désormais plus de 100 milliards d’euros d’encours sur cette expertise, Xtrackers entend conforter son positionnement avec une gamme différentiante et régulièrement enrichie. Explications d’Aymeric Blanc, directeur vente institutionnelle ETF & solutions indicielles chez DWS/Xtrackers.

Comment l’offre de Xtrackers se distingue-t-elle ?

Nous avons été parmi les pionniers des ETF en Europe, nos premiers lancements datant de 2007. En 2012, la majorité de nos ETF utilisait une réplication synthétique ; nous avons depuis transformé notre gamme. Actuellement, sur près de 200 ETF proposés, 75 % reposent sur une réplication physique. Nous souhaitons néanmoins conserver une offre en réplication synthétique, car ces solutions peuvent apporter une valeur ajoutée aux investisseurs institutionnels. Sur certaines expositions, nous offrons même les deux méthodes de réplication afin de laisser le choix à nos clients. La gamme Xtrackers propose donc le «meilleur des deux mondes», sur la base d’une approche agnostique pour s’adapter aux besoins et contraintes réglementaires des institutionnels.

Quels sont les atouts de votre offre en réplication physique ? 

Nous proposons, sous cette forme de réplication, une gamme «cœur de portefeuille» composée de dix ETF Actions et huit ETF Obligataires, adaptée aux allocations stratégiques de nos clients institutionnels. Les économies d’échelle que nous pouvons réaliser de par la taille de nos encours gérés permettent de proposer une gamme très compétitive en termes de frais total sur encours (TER) et de tracking error. Les encours de ces ETF répondent ainsi aux contraintes de ratio d’emprise de nos clients. Ces ETF sont même souvent mieux-disants par rapport à leurs concurrents. Ainsi, le Xtrackers MSCI USA UCITS ETF d’un encours de 6,25 milliards d’euros* offre un TER de 0,07 % et une tracking error ex-post de 0,03 %, tandis que le Xtrackers Euro Stoxx 50 UCITS ETF, dont l’encours est de 6,1 milliards d’euros, offre un TER de 0,09 % et une tracking error ex-post de 0,15 %.

A quels besoins vos ETF synthétiques répondent-ils ?

Rappelons déjà que, en 2012, l’Autorité européenne des marchés financiers (l’Esma) a tranché le débat entre les deux méthodes de réplication, en considérant qu’elles étaient équivalentes en termes de risques, même si ceux-ci sont différents. Dans certains cas, la réplication synthétique s’avère plus efficace avec, grâce au mécanisme de swap, une surperformance nette de frais par rapport à une réplication physique, et une tracking error proche de zéro. L’an dernier, le Xtrackers MSCI USA Swap UCITS ETF a surperformé son indice de 0,51 % net de frais, tandis que le Xtrackers S&P 500 Swap UCITS ETF a dégagé une surpeformance de 0,69 % par rapport à son benchmark.

Comment avez-vous enrichi votre gamme récemment ?

Pour continuer à se démarquer sur un marché très concurrentiel, il est primordial d’anticiper les besoins des investisseurs. Afin de répondre à l’intérêt croissant de nos clients pour l’investissement responsable, nous proposons une gamme d’ETF ESG, dont le premier, le Xtrackers ESG EUR Corporate Bond UCITS ETF, a été lancé en février 2017. Avec le dernier-né, le Xtrackers ESG MSCI Emerging Markets UCITS ETF lancé mi-octobre 2019, cette gamme est désormais composée de six fonds et totalise près de 1 milliard d’euros d’encours. Elle capitalise sur l’expertise de DWS en matière d’ESG, mais également sur sa politique d’engagement. Notre politique de «proxy voting» concerne aujourd’hui plus de 75 % des actions composant nos ETF ESG.

Sur quel indice les ETF ESG Actions reposent-ils ?

Ils reposent sur un filtre ISR basé sur la méthodologie MSCI ESG Leaders qui sélectionne les meilleures actions ESG de leur catégorie. Pour être en adéquation avec la demande et les contraintes de nos clients, nous y avons ajouté un filtre «bas carbone» et exclu le tabac. Les indices ainsi obtenus, «MSCI ESG Leaders Low Carbon ex Tobacco Involvement 5 %», affichent sur longue période une surperformance par rapport à leurs indices «parents» traditionnels MSCI.

* Au 31/12/2019.