Stratégie

Parole d'Expert - Vincent Bonnamy, CPR AM

«Une gestion active de stratégies optionnelles peut réduire sensiblement le SCR d’un investissement en actions»

Option Finance - 02 juin 2014 - Communiqué

Face aux enjeux de Solvabilité II, CPR AM a mobilisé l’ensemble de ses équipes afin de proposer aux assureurs et réassureurs des solutions leur permettant d’investir sur des actifs «risqués», comme les actions européennes, tout en maîtrisant les chocs extrêmes et en abaissant les fonds propres requis.

Vincent Bonnamy, gérant du fonds CPR Euroland Premium

Comment CPR AM se prépare-t-il à la mise en place de Solvabilité II ?

Vincent Bonnamy, gérant du fonds CRP Euroland Premium : Solvabilité II est un axe majeur pour CPR AM qui, depuis 2010, mobilise l’ensemble des équipes de gestion, recherche, middle office, marketing et commercial afin d’apporter des solutions claires et efficaces face à cette nouvelle donne réglementaire. Les travaux réalisés depuis plus de quatre ans, la veille réglementaire et les échanges réguliers avec nos clients institutionnels sur leurs attentes nous permettent aujourd’hui de les accompagner tant en termes de solutions d’investissement que de services compatibles avec Solvabilité II.

Quelle approche du Solvency Capital Requirement (SCR) avez-vous développée ?

Vincent Bonnamy : Nous avons, pour prendre en compte cette contrainte de capital cible nécessaire pour absorber un choc de marché, développé un outil de calcul spécifique de SCR Marché avec une automatisation des calculs de SCR pour les reportings et les demandes clients, en mensuel sur des données comptables. Cet outil fournit pour chaque portefeuille les composantes agrégeables du SCR Marché, qui peuvent être consolidées avec les SCR calculés sur les autres positions à l’actif. Nous avons également adapté notre modèle propriétaire d’allocation d’actifs en considérant le critère «SCR» comme une contrainte additionnelle, sans se tromper de priorité sur la recherche du meilleur couple performance/risque et sans tomber dans le piège de l’optimisation réglementaire.

Quel fonds ouvert proposez-vous pour investir sur les actions sous contrainte de SCR ?

Vincent Bonnamy : Nous proposons depuis juin 2011 CPR Euroland Premium dont l’objectif est de réduire de 30 % le capital requis...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner