L'analyse de Laetitia Baldeschi

Chine : l’année du coq de feu !

Option Finance - 24 juillet 2017 - Laetitia Baldeschi, CPR AM

De nouveau au deuxième trimestre 2017, comme au premier, la Chine surprend avec des chiffres de croissance supérieurs aux attentes. Mais peut-on réellement parler de surprise ? En effet, et c’est un élément central dans l’analyse des données chinoises, 2017 est l’année du renouvellement du bureau politique du comité central du Parti communiste chinois, soit l’organe majeur de décision au sein du système politique chinois. C’est l’heure de gloire du président Xi Jinping, qui doit être reconduit dans ses fonctions et imposer ses hommes aux postes clés. Il n’est donc pas question d’afficher des résultats en demi-teinte.

Comme au 1er trimestre, la croissance du PIB, de 6,9 % en glissement annuel, interpelle. Le calendrier des publications statistiques est particulier, et veut que les données mensuelles du dernier mois du trimestre soient publiées le même jour que le PIB. Et pour la deuxième fois, alors que les enquêtes de conjoncture n’étaient pas vraiment significatives, on observe un rebond notable des indicateurs mensuels (production industrielle, ventes de détail, etc.) après deux mois assez timides, qui permettent au final d’expliquer la croissance trimestrielle vigoureuse.

Par ailleurs, la croissance du PIB bénéficie d’un rebond de l’activité dans le secteur secondaire (industrie et construction) qui avait été en net repli depuis le début de 2015. Ces activités restent donc au centre de la politique du gouvernement, favorable au développement des infrastructures. Les autorités, avec ces données d’activité, confirment leur contrôle efficace de l’économie. Cela devrait perdurer, à n’en pas douter…