L'analyse de Laetitia Baldeschi

Chine : l’heure est à la conciliation

Option Finance - 25 mars 2019 - Laetitia Baldeschi, CPR Asset Management

Le rideau vient de tomber sur le grand moment de la vie politique chinoise : la clôture de l’assemblée annuelle du Congrès national du peuple. C’est le moment pour les autorités de communiquer sur leurs grands objectifs, les politiques et réformes envisagées et de faire valider par l’Assemblée les projets de loi pour l’année en cours. Et le cru 2019 est particulièrement intéressant ! En effet, au-delà de l’annonce de la réduction des objectifs de croissance à 6/6,5 %, qui était largement anticipée, et de nouvelles mesures de soutien à l’activité, plusieurs déclarations viennent souligner un profond changement dans l’état d’esprit officiel. Ainsi l’impact négatif de la guerre commerciale sur l’économie chinoise est pour la première fois officiellement évoqué. De même, la dégradation du marché de l’emploi est mentionnée, l’emploi constituant une nouvelle grande priorité.

Au-delà, le décryptage des interventions indique, de la part des autorités chinoises, une position d’ouverture claire vers les Etats-Unis. On peut ainsi citer l’adoption de la loi sur les investissements étrangers, mettant sur un pied d’égalité les entreprises nationales et étrangères, et interdisant les transferts technologiques forcés. L’absence de référence au programme «Made in China 2025» qui effraie, à juste titre, les industriels américains des nouvelles technologies est notable. De même le discours très martial sur les «Routes de la soie» apparaît aujourd’hui bien adouci… La Chine a un intérêt évident à conclure un accord avec les Etats-Unis et met toutes les cartes de son côté !