L'analyse de Laetitia Baldeschi

Le changement climatique, c’est maintenant !

Option Finance - 18 février 2019 - Laetitia Baldeschi, CPR Asset Management

Si certaines personnes doutent encore du réchauffement climatique, les derniers mois ont apporté des éclairages assez concrets de ses impacts sur l’économie. La multiplication des catastrophes climatiques qui ont affecté le Japon en 2018 a eu des conséquences économiques directement mesurables, avec la chute de la consommation pendant les mois d’été et la désorganisation des exportations au départ d’Osaka, le tout conduisant à une baisse de 0,6 % du PIB sur le seul 3e trimestre.

Sans aller aussi loin géographiquement, la forte baisse des précipitations et le niveau très élevé des températures ont conduit à une forte baisse du niveau des fleuves allemands, et notamment du Rhin pendant plus de deux mois. Ceci a fortement perturbé le transport fluvial (10 % du transport total de marchandises). Les conditions dégradées de navigation ont entraîné des fortes hausses des coûts de transport et des pénuries de certains biens, affectant ainsi plusieurs chaînes de production (dont celles de l’automobile ou de la chimie) et le fonctionnement des centrales électriques. Des perturbations qui amputeraient la croissance allemande d’au moins 0,2 % au 3e trimestre et 0,1 % au quatrième.

Les banquiers centraux se saisissent du sujet : Benoît Cœuré, membre du directoire de la BCE, indiquait à l’automne dernier que l’horizon auquel le changement climatique impacte l’économie s’est raccourci. Cela laisse présager que le changement climatique affectera vraisemblablement aussi la politique monétaire d’une façon ou d’une autre.