L'analyse de Laetitia Baldeschi

Le vieillissement de la Chine n’est pas une surprise

Option Finance - 18 juin 2021

Le dernier recensement chinois met en évidence le vieillissement très rapide de la population. La population totale ne croît plus que de 0,53 % par an entre 2010 et 2020, et, surtout, la population active décroît très régulièrement. Au-delà d’une baisse classique de la natalité dans un pays qui se développe et s’enrichit à grande vitesse, le choix de la politique de l’enfant unique au début des années 1980 a nettement amplifié la tendance. Les conséquences sont majeures pour le pays, dont l’expansion a été rendue possible par la main-d’œuvre abondante, depuis quatre décennies. En effet, qui dit baisse de la population active, dit baisse de la croissance potentielle, à productivité inchangée. 

Si, depuis 2011, les autorités ont réagi allant jusqu’à autoriser pour tous les couples le troisième enfant depuis le 31 mai 2021, on peut se demander s’il n’est pas déjà trop tard ! Chaque jeune adulte doit aujourd’hui soutenir quatre grands-parents et deux parents. Par ailleurs, il doit faire face à de fortes contraintes économiques : prix du logement, coût de l’éducation… Le choix de l’élévation sociale à tout prix a donc pour résultat aujourd’hui de maintenir un unique enfant par couple et un taux d’épargne parmi les plus élevés du monde, plus de 40 % du PIB. La seule solution pour les autorités serait de développer un système de protection sociale combinant politique familiale et système de retraite. La mutation vers une économie reposant sur la demande intérieure en dépend.