Blogs & analyses

Vaccins : quand l’espoir se concrétise…

Option Finance - 11 décembre 2020 - Laetitia Baldeschi

L'espoir suscité par les premiers résultats concernant les vaccins contre la Covid-19 explique la forte progression des actifs risqués en novembre. Les différentes autorités nationales doivent désormais les valider et autoriser la mise en production à grande échelle. Le Royaume-Uni a été le plus rapide en la matière, mais va être rapidement suivi. Des commandes exceptionnelles par leur ampleur ont été passées dans la plupart des pays, qui préparent des plans de vaccination de masse. Les investisseurs ne s’y trompent pas et procèdent à une réallocation de leurs portefeuilles. Les valeurs délaissées depuis des mois, car fortement affectées par l’interruption d’activité de pans entiers de l’économie, font de nouveau l’objet d’attention ; c’est la rotation sectorielle tant attendue sur les marchés boursiers, qui permet la progression des indices plus «value», comme l’européen ou le japonais, après une année 2020 dominée par les valeurs de croissance. Cet espoir né des vaccins permet de penser que la hausse des marchés actions pourrait perdurer quelque temps, et ce d’autant que les gouvernements et les banques centrales restent largement présents pour «combler l’écart», c’est-à-dire mettre l’économie sous perfusion en attendant la vaccination effective de la grande majorité des populations. Il reste donc à espérer que cette dernière se fasse dans les délais, durant le premier semestre 2021. Si tel n’était pas le cas, la correction boursière pourrait être d’ampleur.