L'analyse de Sebastian Paris Horvitz

Les cryptos sous la tourmente

Option Finance - 21 mai 2021

Un vent mauvais souffle sur le monde extraordinaire des cryptomonnaies. En effet, depuis le plus haut atteint au début du mois de mai, les baisses ont été considérables, avec l’emblématique Bitcoin perdant plus de 30 %. La tendance semble néanmoins en train de se stabiliser. Certes, cette baisse s’inscrit après une hausse explosive au cours des derniers mois. Depuis la mi-décembre 2020, le Bitcoin avait gagné 250 % et l’Ethereum plus de 600 % ! Toutefois, la tentation est de croire que nous assistons au chant du cygne des cryptomonnaies. L’éclatement de la bulle.

Cette conclusion serait sûrement prématurée. En effet, l’engouement pour les cryptomonnaies reste important. Il a pour lui l’argument raisonné, celui de voir un nouvel outil de préservation de valeur pour l’avenir, détrônant, pourquoi pas, l’or. Cet argument s’accompagne de l’idée libertaire de se libérer du joug des monnaies officielles contrôlées par les Etats. Puis, il y a l’appât du gain qu’accompagnent ces véhicules, avec l’apothéose des derniers mois.

Toutefois, il existe un certain nombre d’obstacles qui pourraient venir entamer la confiance dans ces instruments. De manière anecdotique, il y a les récents commentaires négatifs d’Elon Musk. Celui qui avait fait acquérir par Tesla 1 milliard de dollars de Bitcoins retire sa confiance. Plus fondamentalement, le régulateur commence enfin à s’intéresser au sujet. Les autorités chinoises ont décidé de bloquer l’utilisation des cryptos dans le secteur bancaire. Aux Etats-Unis, le régulateur a entamé une étude sur le fonctionnement de ce marché. En Europe, la Banque centrale européenne (BCE) dans son dernier rapport sur la stabilité financière s’est inquiétée du caractère spéculatif des cryptomonnaies et du levier associé. Bref, une plus grande régulation est en vue. Cela fait aussi écho à l’utilisation grandissante de cryptos dans des activités délictuelles, comme l’a montré le paiement d’une rançon par Colonial Pipeline après avoir subi une attaque informatique. Enfin, les dysfonctionnements répétés des plateformes de trading, comme Coinbase ou Binance, constituent une autre épine pour l’avenir.