L'analyse de Stéphane Lago

Des perspectives intéressantes pour le secteur de la robotique

Funds Magazine - 29 mars 2021

La crise pandémique a contraint les entreprises à repenser leur implantation industrielle et leur approvisionnement de composants essentiels, du fait de la perturbation des chaînes d’approvisionnement mondiales. Si leur reconfiguration prendra du temps, nous pensons qu’elle pourrait toutefois permettre une reprise des investissements dans ce secteur en Europe et aux Etats-Unis.

En effet, si les pays développés ont, par le passé, externalisé leur production, principalement vers l’Asie, cette tendance pourrait désormais être amenée à s’inverser, d’autant plus que les économies effectuées grâce à l’externalisation diminuent au fil des ans. Les investissements nécessaires au rapatriement des chaînes de production devraient s’accompagner d’un recours accru aux technologies de robotique et d’automatisation, qui apportera un soutien à long terme à ce thème.

Le soutien au développement du e-commerce

Les mesures de confinement de la population sont venues accélérer la transition vers le e-commerce ces derniers mois, et l’on estime qu’il devrait représenter 20 %1 de l’ensemble des ventes au détail à l’échelle mondiale en 2024. La tendance s’est accélérée, puisque ce pourcentage n’était que de 13 en 20192. Nous sommes convaincus que certaines habitudes de dépenses ont changé de manière permanente et devraient perdurer au-delà du contexte sanitaire. Pour soutenir la croissance du commerce en ligne, nous anticipons des investissements considérables dans les plateformes logistiques et d’expédition, compte tenu du besoin des entreprises de renforcer leurs capacités dans ce domaine. Les fournisseurs de solutions d’automatisation devraient bénéficier de cet accroissement des dépenses en capital, notamment les entreprises de robotique logistique et les fabricants de systèmes de vision intelligents utilisés pour le contrôle qualité.

L’adoption des véhicules électriques

La diminution du prix des véhicules électriques, l’amélioration de la technologie des batteries et la considération du grand public pour des solutions écologiques en général suscitent un intérêt accru de la part des consommateurs pour ce type de véhicules. Les constructeurs automobiles doivent, cependant, souvent réorganiser leurs chaînes de production, car l’assemblage d’un véhicule électrique diffère de celui des engins à combustion traditionnelle. Les décisions d’investissement sur la réorganisation et l’automatisation de ces nouvelles chaînes de production sont prises actuellement par les constructeurs automobiles et concernent des véhicules qui seront produits dans les douze à vingt-quatre prochains mois.

De nouvelles perspectives avec la 5G

Le déploiement de la 5G et le nombre croissant de téléphones compatibles lancés à travers le monde sont des facteurs favorables aux équipements d’automatisation utilisés dans leur fabrication et à toute une série de semi-conducteurs présents dans les appareils 5G. Le secteur de l’électronique est devenu, avec le secteur automobile, le principal acheteur de robots. De plus, l’adoption généralisée de la 5G permettra notamment d’améliorer la connectivité et la communication, et donc le développement d’usines de plus en plus intelligentes et automatisées, mais aussi de véhicules connectés.

De nouveaux marchés pour la robotique

Le recours à la robotique et à l’automatisation, rendu possible grâce à l’innovation technologique, continue à se généraliser dans de nouvelles régions et industries. C’est notamment le cas dans le domaine de l’agroalimentaire, avec par exemple l’utilisation de solutions innovantes pour optimiser les récoltes agricoles ou le recours à l’automatisation de précision pour le traitement des produits de la mer. C’est aussi le cas dans le domaine de la santé, avec la santé numérique et la chirurgie robotique. Les interventions chirurgicales robotisées restent peu nombreuses à l’échelle mondiale : uniquement 4 %3 des hôpitaux les utilisent, principalement aux Etats-Unis. Nous anticipons par conséquent une pénétration croissante de cette technologie à l’échelle mondiale dans les années à venir.

1. BofA Global Research, octobre 2020.

2. BofA Global Research, octobre 2020.

3. Source Citi, 2020.