L'analyse d'Hervé Goulletquer

Le blog d'Hervé Goulletquer

La vision du marché est-elle la bonne ?

Option Finance - 23 novembre 2020 - Hervé Goulletquer

Bourse

Depuis l’élection américaine, l’indice CAC 40 de la Bourse de Paris a progressé d’environ 20 %, dont la moitié depuis l’annonce de la mise au point d’un vaccin contre la COVD-19. Cela peut sembler logique, puisque les excès de la présidence Trump, souvent mal perçus par les marchés, ne seront bientôt plus d’actualité et que l’immunité acquise contre le virus doit permettre le retour à une vie normale. Disons-le tout net, l’approche fait l’impasse sur deux sujets importants : d’abord comment va évoluer la situation dans l’immédiat et ensuite à quoi ressemblera cette normalisation espérée ?Contrairement aux dires du consensus, l’économie américaine ne progressera pas de 1 % (4 % en rythme annuel) au quatrième trimestre et celle de la zone euro baissera peut-être plus qu’attendu. De plus, l’idée que la tendance va s’améliorer en début d’année prochaine reste pour l’heure tout à fait hypothétique. Bien sûr, la politique économique va être à la manœuvre ; mais dans quel état se trouvera l’économie mondiale au printemps prochain quand la situation sanitaire se sera améliorée, ou sera en passe de le faire ? Près de six mois de difficulté et d’incertitude, c’est long. 

Il n’y aura pas de retour au statu  quo ante, une fois le vaccin protecteur largement diffusé. Les historiens aiment à considérer que les guerres et les épidémies sont parmi les initiateurs les plus marquants de changements ou d’inflexions des sociétés. Et puis, le monde, dans les deux dimensions de la politique...

Identifiez-vous pour lire la suite de cet article

Pour lire ce contenu gratuit, connectez-vous à votre compte.

Vous avez déjà un compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr