L'analyse d'Hervé Goulletquer

Taux longs américains : le mur des 3 %

Option Finance - 7 mai 2018 - Hervé Goulletquer, La Banque Postale Asset Management

Le taux américain à 10 ans «flirte» à nouveau avec les 3 %. Le niveau n’avait pas été atteint depuis le début de 2014. Notons toutefois que la volatilité sur le marché des titres d’Etat américains reste à un très bas niveau. Pas de panique a priori.

La question principale est avant tout de savoir quelle est l’ampleur de la hausse à attendre au cours des prochains mois. Puisque le marché aime les références cycliques (c’est assurément un repère utile), rappelons qu’au point haut du taux directeur (correspondant au point haut de l’activité économique), le taux à 10 ans est généralement positionné un peu en dessous de celui-ci. Aujourd’hui, tant la banque centrale que les marchés nous disent que le taux directeur devrait se positionner autour de 3 %. A ce double titre, le potentiel haussier pour un taux américain à 10 ans paraît devoir être limité. A moins qu’il faille remettre en cause le scénario actuel de politique monétaire ou qu’on doive intégrer l’impact de perspectives budgétaires assez mauvaises, avec une offre de titres d’Etat abondante.

On le perçoit bien : aux yeux du marché, le point clé va être de se positionner par rapport à la politique budgétaire de l’administration Trump : relance au mauvais moment, génératrice de tensions sur les taux longs, ou choc d’offre positif, aux effets moins marqués en matière d’équilibre des comptes publics.