L'analyse d'Isabelle de Gavoty

Les small caps, un investissement structurel

Option Finance - 30 mai 2016 - Isabelle de Gavoty, AXA IM

Alors qu’elle présente une surperformance régulière dans la durée de 4 % par an, la classe d’actifs des petites capitalisations boursières reste sous-représentée dans les portefeuilles actions. Or, son profil de croissance est plus élevé que le reste du marché, croissance qui s’est amplifiée depuis la crise de l’euro dans un contexte de croissance atone en Europe. Leur taille et l’absence de coûts liés à leur passé leur confèrent agilité et avantage compétitif pour s’adapter aux changements dans les environnements concurrentiels et les chaînes de valeur.

Souvent considérée comme une classe d’actifs risquée, sa volatilité reste inférieure à celle des grandes capitalisations alors que la liquidité en est une vraie spécificité. Adopter une approche de long terme qui combine des aspects financiers et extra-financiers permet de capturer la sous-valorisation de ces titres et d’envisager cette classe d’actifs comme un investissement structurel.

La récente politique de la Fed limitant le resserrement de taux a entraîné une stabilisation du dollar et des matières premières, ce qui laisse entrevoir une reprise de la production mondiale par un effet prix. Dans ces conditions de marché, il est intéressant de privilégier certains modèles économiques, à l’instar de titres consolidateurs dans leur secteur ou de sociétés ayant mis en œuvre une restructuration opérationnelle qui leur permet de renouer avec la croissance. Une exposition aux modèles disruptifs, notamment avec l’émergence d’Internet, a également notre faveur ainsi que des titres exposés à la croissance européenne et progressivement à la croissance mondiale.