Le blog d'Arnaud-Guilhem Lamy

La Fed est-elle en train de changer de cible ?

Option Finance - 11 février 2019 - Arnaud-Guilhem Lamy, BNP Paribas Asset Management (BNPP AM)

La Fed a surpris le marché avec un changement rapide de communication durant le comité du mercredi 30 janvier, modifiant ses anticipations d’une politique de hausse des taux à une politique neutre. Mais le changement le plus marquant est ailleurs : la banque centrale pourrait changer sa fonction de réaction. La question de l’objectif de la Fed, déjà évoquée en janvier 2018 par certains membres du FOMC, est de nouveau discutée entre «objectif d’inflation» («inflation targeting») et «objectif de prix» («price targeting»).

La différence entre les deux est significative : alors qu’un objectif d’inflation implique une réaction de la banque centrale dès que l’inflation s’écarte trop longtemps de 2 % (objectif actuel de la Fed), l’objectif de prix pousse la Fed à attendre que la moyenne de l’inflation sur long terme revienne à 2 %. Une période d’inflation inférieure à 2 % doit être compensée par une période d’inflation supérieure à 2 %.

Les implications sont importantes pour le gérant obligataire. En cas de ciblage des prix par la Fed, la Fed ne réagirait plus qu’à des mouvements durables et non aux à-coups de l’inflation. Sans cette force de rappel, l’investisseur devrait donc intégrer une plus grande volatilité dans ses prévisions et prendre en compte une prime de terme d’inflation plus importante pour les taux longs. Encore faudrait-il, pour que la courbe des taux se pentifie dans les faits, que les intervenants de marché croient en la capacité de la Fed à atteindre ce nouvel objectif.