Le blog d'Arnaud-Guilhem Lamy

Le blog de Arnaud-Guilhem Lamy

Prendre du recul s’avère bénéfique

Option Finance - 15 juillet 2021 - Arnaud-Guilhem Lamy

FED

La Fed a surpris le marché en prévoyant deux hausses de taux directeurs dès 2023, tout en conservant des anticipations d’inflation proches de 2 %. Les investisseurs s’attendaient à ce que la Fed accepte une inflation supérieure à 2 % durant plusieurs années et non une simple mise entre parenthèses de l’objectif en 2021. Les gérants ont ajusté leurs perspectives, attendant moins d’inflation sur le long terme et plus de hausses de taux à court terme. Les taux longs ont donc baissé pour refléter ces nouvelles anticipations. Le risque de consensus est alors revenu sur le devant de la scène : la thèse de la hausse des taux était largement partagée et la grande majorité des investisseurs avait réduit leur exposition aux obligations. Les gérants ont continué à contrôler les risques : sous contraintes de volatilité, de Value at Risk (VaR), etc., les investisseurs sont souvent contraints de sortir, plus ou moins rapidement, des stratégies perdantes. Le mouvement de balancier peut alors partir dans l’excès inverse. Le taux nominal américain  est tombé sous 1,90 % en juillet alors que la Fed prévoit 2,50 % à long terme pour son taux. Il ne s’agit plus d’une réduction de la prime de terme positive mais d’une prime de terme négative ou d’une remise en cause complète des perspectives de la Fed ! Tout est ensuite bon pour justifier ces valorisations : une bonne nouvelle pour la croissance, à savoir la baisse du niveau des ré...

La suite de cet article est réservée aux abonnés

Vous avez déjà un compte

Pour lire la suite de cet article, connectez-vous à votre compte

Mot de passe oublié

En cas de problème avec votre compte abonné, merci de contacter abonnement(at)optionfinance.fr

Pas encore abonné ?

Découvrez toutes nos offres d'abonnement et accédez à nos articles et dossiers en ligne.

S'abonner