Le blog d'Arnaud-Guilhem Lamy

Le blog de Arnaud-Guilhem Lamy

Une expansion budgétaire bien accueillie par le marché ?

Option Finance - 7 octobre 2019 - Arnaud-Guilhem Lamy, BNP Paribas Asset Management

Le consensus actuel est que la politique monétaire de la Banque centrale européenne est en bout de course. Les taux sont négatifs depuis 2014 et voisins de niveaux qui deviennent contreproductifs pour la croissance. La prochaine relance pourrait être budgétaire. Mario Draghi, lui-même, indique que «les gouvernements disposant d’une marge de manœuvre budgétaire devraient agir avec efficacité et rapidité». La théorie monétaire moderne reviendrait-elle à la mode ? Les Pays-Bas et l’Allemagne envisagent des investissements de plusieurs dizaines de milliards d’euros. Mais quelle serait la réaction des marchés en cas de forte augmentation des déficits ? Le sentiment général est que cela soutiendrait la croissance et entraînerait les taux (longs) à la hausse et les spreads à la baisse. Les réactions pourraient, pour autant, ne pas être homogènes. Est-ce qu’une augmentation de l’endettement public aux Pays-Bas aura le même impact sur le spread des obligations de ce pays que s’il s’agissait de l’Italie ? Le marché fera-t-il une différence entre baisse des impôts augmentant ponctuellement la consommation et hausse des investissements publics relevant le potentiel de croissance ? La réponse pourrait être temporelle : passé l’enthousiasme initial, les investisseurs n’auront peut-être pas la patience d’attendre les résultats sur la croissance quand l’impact de ces politiques budgétaires sur l’endettement aura été, lui, immédiat.