Le blog de Didier Borowski

La guerre commerciale monte en puissance

Option Finance - 24 septembre 2018 - Didier Borowski, Amundi

Donald Trump a annoncé le 17 septembre que les Etats-Unis taxeront à hauteur de 10 % quelque 200 milliards d’euros supplémentaires d’importations chinoises. A compter du 1er janvier 2019, les droits seront portés de 10 % à 25 %. En représailles, la Chine a annoncé de nouveaux droits de douane, de 5 ou 10 %, sur un montant de 60 milliards de biens importés des Etats-Unis. Les Etats-Unis menacent de taxer 267 milliards supplémentaires d’importations (soit quasiment la totalité des importations en provenance de Chine) en cas de représailles. Pour l’heure, la menace américaine semble évitée, compte tenu de la modération chinoise. Mais pour combien de temps ?

On estime que les mesures prises peuvent venir retrancher 0,1 à 0,2 point de pourcentage à la croissance américaine en 2019. Et si les Etats-Unis montent leurs droits de douane à 25 %, cela pourrait ôter 0,6 point à la croissance chinoise. Cependant, il ne faut pas sous-estimer la capacité des autorités chinoises à stimuler la croissance : elles ont assoupli récemment tant la politique budgétaire que la politique monétaire (ce qui devrait déjà compenser l’impact de la hausse de 10 % des droits de douane) et elles disposent de marges de manœuvre pour en faire davantage si besoin. Les Etats-Unis sont en revanche plus démunis : la politique budgétaire est déjà très expansionniste et la Fed entend continuer de remonter ses taux directeurs. En définitive, le ralentissement pourrait venir de là où on l’attend le moins : les Etats-Unis.