Le blog de Didier Borowski

L’incertitude pèse sur le commerce mondial

Option Finance - 11 mars 2019 - Didier Borowski

Le commerce mondial s’est brutalement contracté au quatrième trimestre 2018 (-3,6 % en rythme annualisé). Il s’agit en partie d’une correction, après une envolée en 2017 de près de 5 %, qui, avec le recul, était excessive. En effet, le commerce mondial s’est tendanciellement affaibli. Alors qu’il augmentait d’environ 6 % par an sur la période 1992-2007, le rythme annuel moyen est environ de 2,6 % depuis 2012. Cela dit, la chute du commerce observée en toute fin d’année s’est avérée brutale : la contraction de 1,4 % en glissement annuel enregistrée en décembre est inobservée depuis 2009.

Pourquoi ? Certains modèles économétriques sur le commerce font état d’un lien très significatif entre le niveau d’incertitude et le volume des échanges commerciaux : l’incertitude conduirait les entreprises à abaisser leurs stocks de produits intermédiaires. Si tel est le cas, l’envolée de l’incertitude induite par la crainte d’une escalade dans la guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine – le pic sur les indices d’incertitude a été enregistré en décembre – est peut-être à l’origine du repli brutal du commerce ce même mois. Les indices d’incertitude politique ont déjà commencé à se replier depuis le début de l’année, notamment en raison de la détente entre les Etats-Unis et la Chine. Il est probable qu’ils diminuent d’un cran supplémentaire, ce qui pourrait permettre au commerce mondial de se stabiliser. Cette amélioration ne devrait être que graduelle, les dernières données disponibles montrant en effet que le commerce demeure en berne au premier trimestre. Elle sera en outre conditionnée à une accalmie durable sur les tensions protectionnistes, ce qui est loin d’être assuré.