Le blog de Gilles Guibout

Faut-il craindre la remontée des taux américains ?

Option Finance - 1 juin 2015 - Gilles Guibout, AXA IM

Depuis plusieurs mois, cette question est au centre des débats et semble susciter un risque pour les marchés actions. De même qu’il y a un bon et un mauvais cholestérol, un bon et un mauvais chasseur pour les initiés, toutes les hausses de taux ne se valent pas. Si certaines peuvent servir à prévenir ou à contenir les risques de surchauffe de l’économie, d’autres, au contraire, peuvent signaler une normalisation.

Dans le cas présent, cette première hausse constituerait en réalité une bonne nouvelle tant elle marquerait la sortie de la politique monétaire non conventionnelle mise en place par la Fed pour éviter une crise systémique majeure, et en ce sens permettrait de redonner un peu de marge de manœuvre à la banque centrale en cas de ralentissement inopiné de l’activité.

A ce stade, le retour à un régime de croissance plus classique laisse entrevoir un potentiel de croissance ultérieur des revenus des entreprises.

En revanche, de la même manière que la baisse des taux avait entraîné une hausse des valorisations des marchés actions, il est sans doute raisonnable d’estimer que la valorisation du marché actions américain pourrait a minima se stabiliser et qu’une hausse ultérieure reposera pour l’essentiel sur la capacité intrinsèque des entreprises à faire croître leurs résultats par action.

En conséquence de quoi il est encore temps d’abaisser l’exposition aux actions américaines au profit des actions européennes qui vont continuer à bénéficier du soutien de la BCE, et pour le moins de préférer les approches sélectives au détriment des approches indicielles.