Le blog de Jean-François Boulier

Désordres monétaires internationaux

Option Finance - 22 février 2016 - Jean- François Boulier, Aviva Investors France

Si la baisse du baril a quelque peu pris le devant de la scène en ce début d'année, les tensions monétaires n'en sont pas moins très présentes. Les raisons du désordre croissant ne sont pas nouvelles, mais les interrogations sur la sortie des actions non conventionnelles des banques centrales dans la foulée de la hausse récente des taux américains se font de plus en plus pressantes.

Alors que les banques centrales ont coordonné leurs actions pendant les années post-crise, le décalage conjoncturel entre les Etats-Unis et l'Europe, en particulier la zone euro, amène aujourd'hui à des différences notables sur les deux marchés financiers phares de la planète. La baisse des matières premières et de l'énergie pousse plusieurs pays émergents à adopter des politiques plus accommodantes et à faire face à des risques récessifs.

En toile de fond de cette désynchronisation monétaire, l'évolution structurelle des monnaies émergentes, tout particulièrement le renmimbi, se fait plus clairement sentir. La stratégie d'internationalisation de la Chine est manifeste mais ses modalités demeurent sujettes à des surprises et à de multiples interprétations. La fin d'un leadership américain, tangible sur le terrain militaire, se traduira-t-elle par une moindre influence du dollar ?

Au total, le monde économiquement plus asynchrone, plus varié en termes d'acteurs, sans leadership unique, crée une situation très ouverte, propice aux fantasmes les plus divers. Quel sera le prochain épisode de la guerre des changes ? L'inflation sera-t-elle à terme la solution pour détruire l’excès de monnaie créé par les banques centrales ? Ou bien est-ce par la destruction coordonnée de monnaie que cet excès se résorbera ?

Attention volatilité !