Le blog de Jean-Louis Mourier

Des « grains de sables » dans la reprise de l’activité économie mondiale

Option Finance - 2 avril 2021

L’optimisme règne parmi les économistes, qui anticipent un fort rebond de l’activité économique mondiale une fois que les campagnes de vaccination permettront la levée des mesures sanitaires.

Ces perspectives reposent sur l’espoir que les ménages vont utiliser l’épargne accumulée pendant la crise sanitaire, sur les mesures de soutien aux revenus des ménages et de préservation du capital productif des entreprises, sur les plans de relance et sur le maintien des taux d’intérêt bas… De plus, avec une base de comparaison très faible en 2020, les indicateurs économiques, en variation sur un an, affichent des taux de croissance exceptionnels. Ainsi, même dans les « scénarios noirs » des institutions internationales, une forte croissance de l’activité économique est attendue en 2021.

Cependant, quelques éléments pourraient compromettre ces scénarios optimistes : la désorganisation des chaînes d’approvisionnement limite le potentiel de rebond ; le rôle moteur de la Chine dans la croissance mondiale pourrait se révéler décevant ; la reprise de l’activité pourrait être très lente dans certains secteurs, comme celui du tourisme ; partout, le marché du travail reste fragile ; enfin, les effets multiplicateurs des plans de relance pourraient être faibles. Le rebond de l’activité économique mondiale pourrait ainsi être plus faible qu’attendu, retardant d’autant l’effacement des stigmates de la crise.