Le blog de Laurent Denize

Les résultats trimestriels devraient confirmer la tendance

Option Finance - 16 octobre 2020

Après avoir fortement baissé au deuxième trimestre, les estimations des bénéfices par actions (BPA) pour l’année 2020 se sont globalement stabilisées et ont même rebondi aux Etats-Unis. Si la menace d’une nouvelle vague d’infections en Europe et les incertitudes politiques continuent de peser sur les actifs risqués, le momentum de révision des résultats s’améliore depuis plusieurs mois. La saison de publication du troisième trimestre devrait confirmer cette tendance, compte tenu des pré-indications données par les entreprises.

Les résultats devraient appuyer les écarts de performance sectoriels et thématiques déjà observés ces derniers mois, avec une surperformance marquée des valeurs de croissance et technologiques sur les titres «value», tels que les banques et l’énergie. A 17 fois les bénéfices, les multiples de valorisation des actions restent élevés en absolu. Mais la chute des taux sans risque – utilisés pour actualiser les flux futurs de trésorerie des entreprises – est telle que les actions gardent un attrait indéniable.

Pour 2021, les estimations des BPA semblent de plus bien orientées avec des taux de croissance vertigineux comparés à 2020 : ils sont attendus à 26 % pour les Etats-Unis et 54 % pour la zone euro… Pour autant, il faut raison garder puisque ces estimations 2021 restent inférieures de – 15 % à – 25 % à celles anticipées avant la pandémie.

Un véritable changement de paradigme sur les marchés reste donc conditionné à l’annonce d’un vaccin efficace et à la mise en place effective des plans de relance permettant d’envisager avec plus de sérénité la normalisation de certains pans d’activité.