Le blog de Patrick Artus

Les charges sociales des entreprises : 11,5 % du PIB en France ; 7 % en moyenne dans les autres pays de la zone euro

Option Finance - 13 janvier 2014 - Patrick Artus

On sait que le financement de la protection sociale repose en France beaucoup plus sur les cotisations sociales et moins sur les autres impôts que dans les autres pays de la zone euro. Les charges sociales des entreprises représentent en France 11,5 % du produit intérieur brut contre 7 % en moyenne dans les autres pays de la zone euro. De 2000 à aujourd’hui, le taux de profit des entreprises non financières, calculé en pourcentage du PIB, est passé en France de 10 % à 6,2 % ; dans l’industrie, le coût salarial unitaire depuis 2000 a augmenté de 20 % de plus que les prix de vente, ce qui explique l’effondrement des marges bénéficiaires de l’industrie française.

Si les cotisations sociales des entreprises françaises étaient ramenées au niveau de la zone euro, hors France, le taux de profit de l’ensemble des entreprises passerait à 10,7 %, au-dessus de son niveau en 2000 ; dans l’industrie, la moitié de la baisse des marges bénéficiaires observée depuis 2000 serait corrigée. On peut donc être fortement tenté de mettre en forme une réforme fiscale qui ramènerait les charges sociales des entreprises françaises au niveau européen. Mais il faut faire attention : ce qui précède n’est juste que si la baisse des charges des entreprises ne conduit pas à une hausse des salaires qui l’annulerait. On sait que les salaires hors charges en France sont plus faibles qu’en Allemagne dans une proportion qui compense l’écart des charges sociales.