Le blog de Patrick Barbe

La nouvelle série américaine

OptionFinance - 17 octobre 2016 - Patrick Barbe, BNPP IP

Il ne s’agit pas d’une série TV à proprement parler mais bien de feuilletons, diffusés toutes les six semaines, par les comités de la Fed, avec leur dose de suspense insoutenable. Il faudra en effet attendre le tout dernier épisode de l’année pour connaître le dénouement : la Fed validera-t-elle le scénario de stagnation séculaire ou fera-t-elle preuve de prudence en ne remontant pas ses taux, préférant attendre une croissance bien établie ? Depuis la sortie de la récession en 2010, l’activité a semblé prometteuse à plusieurs reprises, avant de finalement faiblir. Après une première hausse des taux en pleine récession du secteur énergétique, la Fed a décidé d’attendre que l’inflation atteigne 2 % et que les salaires accélèrent. A ces niveaux, ces indicateurs habituels de fin de cycle économique justifieraient alors des taux directeurs de la Fed au-delà de 3 % : l’épilogue de la saison 2016 peut encore «secouer» les marchés… Voire plus, car attendre représente un vrai risque : un QE prolongé ne finit-il pas par avoir plus d’effets négatifs que positifs, qui justifieraient une normalisation rapide de la politique monétaire ? Des taux aussi bas génèrent des bulles dans plusieurs sphères de l’économie, que ce soit dans l’immobilier commercial, le crédit automobile et même les obligations américaines qui finiront, en éclatant, par provoquer une récession. Des hausses des taux ne rendraient-elles pas la croissance plus soutenable ?