Le blog de Patrick Barbe

«Remain» pour les taux bas !

Option Finance - 4 juillet 2016 - Patrick Barbe, BNPP IP

Le marché s’est inquiété, pendant des années, que des pays d’Europe du Sud ne finissent par quitter l’Union européenne, provoquant l’envolée de leurs taux d’intérêt. Depuis, même le risque de «Grexit» a été écarté suite à l’élection d’un gouvernement anti-austérité en Grèce acceptant finalement les principes de Maastricht. Mais voilà aujourd’hui le «Brexit», que le marché n’avait pas anticipé, par un des pays les plus puissants de l’Union et dont la place financière avait stigmatisé le risque des pays périphériques. La surprise est complète avec, en plus, une nouvelle baisse historique des taux de tous les Etats d’Europe ! Ce séisme démocratique ouvre une période d’incertitudes politiques dont la première conséquence sera économique : la négociation sera complexe et prendra du temps, alors qu’aucun politicien ne l’avait préparée. Ainsi, les entreprises retarderont, par prudence, leurs investissements au Royaume-Uni où se profile en plus une baisse du prix de l’immobilier avec le départ de résidents étrangers. Les ménages consommeront moins avec la baisse du sterling renchérissant les biens de consommation importés. Un tel ralentissement impactera le reste de l’Europe, où la reprise reste fragile : les actifs risqués seront pénalisés, amenant la BCE à accentuer, mais aussi à prolonger sa politique monétaire ultra-accommodante, soutenant encore plus longtemps les obligations. Les taux bas sont là, et pour longtemps.