Le blog de Philippe Waechter

La Fed s'arrête

Option Finance - 4 février 2019 - Philippe Waechter, Ostrum AM

La Federal Reserve a décidé l'arrêt de la normalisation de sa politique monétaire lors de sa réunion des 29 et 30 janvier 2019. Désormais, et pour reprendre les propos de son président, le taux de référence de la Banque centrale est dans la «zone neutre» : la politique monétaire n'est plus accommodante mais n'est pas non plus restrictive.

Le repli attendu de l'inflation, avec la baisse du prix du pétrole, a été un élément déclencheur de ce changement de stratégie. Le président de la Fed a indiqué que la ré-accélération de l'inflation serait l'élément déclencheur d'une reprise du mouvement haussier des taux. Il n'a pas parlé de tensions sur l'économie, ce n'est plus d'actualité. Si la croissance économique peut encore continuer au même rythme à court terme, la prochaine inflexion de l'activité est en effet plutôt attendue à la baisse.

Au regard des mesures du passé, la stratégie de la Fed ne semble pas restrictive. Si on la jauge par le taux d'intérêt réel sur les fed funds, il est actuellement en dessous de 1 % en janvier 2019 alors qu'il était proche de 2 % à la fin de la remontée de 2004/2006, de 4 % en 2000 et un peu en dessous de 4 % en 1995. Le fait que la Fed considère aujourd’hui un taux d'intérêt réel de 1 % comme contraignant pour l'économie américaine et qu’elle décide d’alléger cette contrainte par le maintien de taux bas et par une pause dans la réduction de son bilan, est donc un peu déroutant. Son message est même assez inquiétant : c’est un peu comme si la Fed se mettait à l'abri face à de gros nuages susceptibles de bouleverser l'économie et la finance.