Le blog de Philippe Waechter

Le cycle économique s’essouffle en France

Option Finance - 12 novembre 2018 - Philippe Waechter, Ostrum AM

Les signaux d’un ralentissement du cycle économique en France se multiplient. L’indice mensuel du climat des affaires produit par l’Insee suggère que l’activité progresse de moins en moins vite. Sans qu’il y ait péril, on constate un net essoufflement dans l’industrie et les ventes de détail ainsi qu’une stagnation, à un niveau proche de leur moyenne historique, dans la construction et les services. De même, d’après l’enquête Markit, l’activité continue de progresser mais à une allure nettement moins rapide qu’il y a quelques mois, notamment dans l’industrie. Dernier point, les industriels, selon l’enquête de l’Insee menée en octobre, sont beaucoup plus timorés quant à l’investissement en 2018 : alors qu’ils anticipaient une croissance de leurs dépenses en capital dans l’enquête précédente, en juillet, ils projettent au contraire une contraction dans celle d’octobre. L’inflexion des commandes adressées aux entreprises, notamment dans le secteur manufacturier depuis l’été, n’incite pas à investir rapidement. Mais l’optimisme dont les chefs d’entreprise font preuve pour l’investissement en 2019 laisse entendre qu’il ne s’agirait que d’un trou d’air avant un retour à la normale. Autre sujet de préoccupation : le net ralentissement de l’activité dans le secteur manufacturier tant dans la production que dans l’investissement. L’impulsion généralement associée à l’industrie et qui bénéfice à l’ensemble de l’économie ne jouera pas, réduisant la possibilité d’un retournement. Comment, dans ces conditions, attendre une ré-accélération de la croissance alors que, par ailleurs, le climat global s’assombrit ? Un taux de croissance de 1,4 % pour 2019 paraît raisonnable.