Le blog de Thierry Million

Et si la Fed baissait ses taux en 2019 ?

Option Finance - 10 décembre 2018 - Thierry Million, Allianz Global Investors

Selon toute vraisemblance, le 19 décembre, la banque centrale américaine va, pour la quatrième fois cette année, relever ses taux Fed Funds de 0,25 %, à 2,25 %-2,50 %. Cependant, dans ses dernières déclarations, Jerome Powell, président de la Fed, mentionne que le niveau des taux directeurs s’approche de la neutralité, c’est-à-dire d’un palier auquel la politique monétaire n’est ni restrictive, ni accommodante. Cette modération ouvre une perspective de relèvements des taux plus limités pour 2019.

Dans un contexte où l’économie mondiale ralentit, l’économie américaine n’est plus en mesure d’accélérer, malgré le stimulus fiscal. Un ralentissement cyclique marqué pourrait se mettre en place, comme le prouvent certains indicateurs avancés. Contributeur majeur à la croissance, le consommateur américain perd en outre confiance, car il voit son pouvoir d’achat amputé par la mise en place de droits de douane sur les produits importés. De surcroît, ces droits remettent en cause certains modèles de délocalisation très lucratifs. La chute du S&P 500 de plus de 8 % depuis son plus haut niveau traduit l’inquiétude grandissante des investisseurs quant à la pérennité des profits. S’y ajoute la hausse du coût de refinancement des entreprises qui dépasse aujourd’hui 4 % en moyenne. Sur les taux d’intérêt à long terme, le début d’inversion (de la partie deux à cinq ans) de la courbe des obligations d’Etat constitue le signal d’une possible récession à l’horizon d’un ou deux ans.

Le changement de ton de Jerome Powell montre qu’il a parfaitement pris conscience de ce risque de spirale négative. Si elle s’enclenchait, une baisse des taux directeurs serait certainement mise à l’ordre du jour.