Zoom sur les DAF

Le Baromètre sectoriel d’Ernst & Young

Le marché des télécommunications

Option Finance - 18 février 2013

L’équipe «Evaluation et Modélisation financière» d’Ernst & Young est spécialisée dans l’évaluation d’entreprises, d’actifs corporels, incorporels et d’instruments financiers. A ce titre, l’équipe réalise chaque année plus de 300 missions, dans des secteurs variés. Cette équipe a créé pour Option Finance un baromètre mensuel de l’évaluation présentant, de manière synthétique, les grandes tendances financières des sociétés d’un secteur (données financières, données boursières, multiples de valorisation observés sur les marchés financiers ou lors de transactions, etc.).


Le secteur des télécommunications, jugé traditionnellement «défensif» car offrant des niveaux de cash flows et de dividendes élevés, est désormais confronté à de nombreux défis stratégiques liés aux évolutions des modes de consommation, de la réglementation ou encore de l’environnement concurrentiel.

Dans le cadre d’une transition de l’économie vers le «tout numérique», les groupes les mieux valorisés seront ceux qui sauront s’adapter à ces mutations, et en particulier grâce à :

● des réseaux (4G et fibre notamment) permettant de répondre à la demande de consommateurs toujours plus «connectés» (smartphones, tablettes, etc.), dans un contexte d’accès au capital restreint, ce qui supposera des accords de partage de réseaux entre opérateurs et/ou des solutions de financement originales,

● des acquisitions de qualité, ciblées vers des pays émergents notamment, et permettant d’offrir les relais de croissance nécessaires à bon nombre d’opérateurs,

● un développement de services et technologies innovants («Machine-to-Machine», «cloud computing», «m-payment», etc.),

● une segmentation des offres et une différenciation des modèles d’affaires : du «low cost» au segment à haute valeur.

● une maîtrise des coûts, rendue de plus en plus nécessaire dans un contexte de forte élasticité de la demande au prix des services proposés

Données opérationnelles
PARAMÈTRES D’ÉVALUATION
INDICE SECTORIEL
MULTIPLES TRANSACTIONNELS
MULTIPLES BOURSIERS
PRINCIPAUX ACTIFS (en % de la VE*)